baisse taux livret A

En ce 1er février 2013, le nouveau taux du livret A connu depuis la mi-janvier devient effectif, passant ainsi de 2,25% à 1,75%. Par ailleurs, même si le plafond d'épargne a augmenté, le placement préféré des français pourrait avoir du souci à se faire.

Très populaire en France, le Livret A fait les beaux jours des banques depuis 200 ans. Il est très apprécié des français, puisque 60 millions d'entre eux épargnent 250 milliards d'euros. Cette épargne permet aux citoyens de constituer un fonds de précaution, ou de simplement constituer un capital en vue de réaliser un projet. Des intérêts sont générés, à hauteur de 2,25% jusqu'à aujourd'hui.


Depuis aujourd'hui, ce taux d'intérêt n'est plus que de 1,75%, une baisse censée être en phase avec la croissance et le taux d'inflation. Par ailleurs, depuis janvier le plafond a été revu à la hausse, et les français ont maintenant la possibilité de placer 22 950 euros sur leur livret (contre 15 300 euros en 1 janvier 2012).

Cette hausse devrait limiter l'impact de la baisse du taux d'intérêt, mais ne devrait néanmoins pas suffire à retenir tous les français, dont certains pourraient se tourner vers de nouveaux modes de placement, comme l'assurance vie. Selon un sondage réalisé pour Les Echos et France Info, 8% des détenteurs d'un livret A envisagent de transférer une partie de leur épargne sur d'autres comptes ou placements. Le match Livret A / Assurance vie est relancé.

Même si les taux de rendement de l'assurance vie sont en baisse pour 2012, ce placement reste un produit intéressant à long terme. La fiscalité des intérêts est dégressive en fonction de la durée de détention de l'assurance, les taux ne sont pas liés à l'inflation et le plafond n'est pas limité.