Circulation inter-files bientot autorisee

Dans un rapport remis à la sous-commission « deux-roues motorisés » du Conseil National de Sécurité Routière (CNSR), le préfet Régis Guyot se dit favorable à la légalisation de la circulation des motos entre les files.

A l’heure actuelle, zigzags, dépassements et remontées de files forment le quotidien des motards. Ces pratiques, spécifiques aux deux-roues lors des bouchons notamment, ne sont pas autorisées et sont passibles d’une amende pour trois raisons : non-respect des distances de sécurité, dépassements par la droite, changements de file non justifiés.

Mercredi, le rapport délivré par le préfet Régis Guyot à la sous-commission « deux-roues motorisés » du Conseil National de Sécurité Routière (CNSR), a été rendu public. Dans ce long compte rendu, le préfet se dit favorable à l’autorisation de la circulation inter-files, puisque selon lui, cette conduite n'entraîne pas davantage de risques pour les usagers. Il s’agirait là de « la reconnaître, l'encadrer et l'enseigner », car de toute manière elle est déjà tolérée et en constante progression.


Hors agglomération, il souhaite autoriser la circulation inter-files sur les routes départementales à double sens et « sans séparation centrale à configuration autoroutière », et en agglomération, la permettre « dans une situation d’arrêt des files de véhicules ou de circulation au pas ». Autrement dit, aux feux de signalisation ou lors des bouchons. La vitesse autorisée ne devrait pas excéder 30 ou 40 km/h, et les vélos ne seraient pas concernés.

En charge de proposer des mesures pour le prochain Conseil Interministériel de la Sécurité Routière, la CNSR doit maintenant étudier ce rapport jusqu’en avril 2013. Le Ministre des transports devra ensuite décider de faire évoluer ou non la réglementation du code de la route.