Santé mentale : une semaine contre l’exclusion
un service de meilleurtaux.com

Santé mentale : une semaine contre l’exclusion

Semaine santé mentale

Du 18 au 24 mars se déroule la Semaine d'information sur la santé mentale (SISM). Cet événement qui s'adresse au grand public a pour but d'ouvrir le débat sur les questions de santé mentale et de lutter contre l'exclusion.

Chaque année, associations, citoyens et professionnels organisent dans 250 villes de France plus de 600 manifestations d'information et de réflexion sur la santé mentale. Cette année, le thème de la 24ème édition de la SISM est « Ville et santé mentale ».

Le but est d'informer le grand public sur les dispositifs de prise en charge des troubles psychiques et lutter contre la stigmatisation des personnes en réfléchissant aux questions de logement, travail, accès à la culture et aux loisirs. Selon l'Organisation mondiale de la santé « la santé mentale englobe la promotion du bien-être, la prévention des troubles mentaux, le traitement et la réadaptation des personnes atteintes de ces troubles ».


En effet, la ville peut être vécue comme « un lieu d'isolement, de stress, de stigmatisation, d'insécurité et d'inégalité. A tout âge, ces situations peuvent mettre en péril la bonne santé mentale et générer des troubles psychiques, en particulier pour les personnes les plus fragiles ». Selon l'OMS, les troubles mentaux concernent environ 1 personne sur 4 et constituent un obstacle à la vie dans la société.

« Nous avons tous des préjugés, l'image du fou est partout dans notre imaginaire. Dire qu'il existe autre chose que l'hôpital pour traiter des troubles psychiques, c'est aussi s'engager dans la déstigmatisation. La psychiatrie est encore trop souvent présentée comme une punition, l'hôpital comme un asile alors qu'aujourd'hui, 80 % des personnes suivies à Marchant n'ont jamais été hospitalisées », ajoute Radouane Haoui, psychiatre au centre hospitalier Gérard Marchant.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)