Journée mondiale Alzheimer : plus de 6 millions de personnes atteintes en Europe
un service de meilleurtaux.com

Journée mondiale Alzheimer : plus de 6 millions de personnes atteintes en Europe

Selon le projet européen ALCOVE, 6,3 millions de personnes en Europe souffraient d'Alzheimer en 2011, nombre qui pourrait atteindre 10 millions en 2040. Le rapport publie plusieurs recommandations, que nous étudions en cette Journée mondiale de la maladie d'Alzheimer.

6 millions de malades d'Alzheimer

Lancée en 2011, l'action ALzheimer's COoperative Valuation in Europ (ALCOVE) s'est conclue avec la publication de conseils destinés à préserver la qualité de vie, l'autonomie et les droits des personnes malades et de leurs aidants.

Il faut savoir qu'à l'heure actuelle, aucun traitement curatif de la maladie d'Alzheimer et des maladies apparentées n'existe, et que le nombre de personnes atteintes de ces maladies neurodégénératives est de 6,3 millions. En 2014, selon les dernières estimations présentées jeudi par le Professeur Nicola Vanacore de l'Institut Supérieur de santé en Italie, il pourrait même atteindre les 10 millions.

Mais ce rapport concerne aussi la famille des malades, puisque les « aidants familiaux » étaient 20 millions en 2011. Ces derniers sont encore bien trop souvent livrés à eux-mêmes dans l'accompagnement des malades dont les troubles du comportement peuvent être importants. Le Docteur Armelle Laperre-Desplanques, coordinatrice du projet européen de coopération sur la maladie d'Alzheimer, souligne d'ailleurs que « ces troubles sont la première cause de dépression des aidants ».


Le premier point évoqué dans le rapport concerne la limitation de la « surexposition » des personnes atteintes d'Alzheimer aux neuroleptiques, qui s'avère particulièrement importante dans les maisons de retraite, avec des taux atteignant entre 25 à 60%, selon les pays européens étudiés.

Ensuite, selon la coordinatrice du projet, seule « la moitié des cas sont diagnostiqués » et « beaucoup le sont de manière tardive ». Il faudrait donc diagnostiquer la maladie « dès l'apparition des premières symptômes tels que des pertes de mémoire », ce qui pourrait permettre aux familles d‘être « formées » pour accompagner les patients et retarder ainsi leur entrée en institution.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)