Vaccin contre la grippe moins efficace

Alors que d'habitude son efficacité atteint 70 ou 75 %, cette année, le vaccin contre la grippe a été défaillant et son efficacité globale n'a été que de 50 %. En cause, un problème lors de la première phase de fabrication du vaccin.

En raison d'un problème dans le processus de préparation du vaccin contre la grippe cet hiver, l'épidémie a été particulièrement virulente cette année. En effet, l'efficacité globale du vaccin en 2012/2013 n'a été que de 50 %, soit 20 à 25 % de moins que les années précédentes, selon le Centre européen de prévention et contrôle des maladies (CEPCM). Résultat, cet hiver 2012/2013 a connu la plus longue (et coûteuse) épidémie de grippe saisonnière jamais observée depuis près de 30 ans.


L'une des étapes de la préparation des virus est mise en cause. Pour mettre au point le vaccin contre la grippe, les scientifiques utilisent trois souches choisies par les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Ces souches sont d'abord cultivées dans des œufs embryonnés de poule avant d'être utilisées par les laboratoires pharmaceutiques.

Seulement voilà, c'est lors de cette étape que l'incident s'est produit : au moment de la culture sur œuf, la souche A H3N2 s'est transformée. Au final, elle ne correspondait plus tout à fait à la souche de virus sélectionnée au départ pour composer le vaccin de cette année.

Lorsque cette « variation de vaccin » a été découverte, il été déjà trop tard, il n'était plus possible de recommencer le processus de fabrication depuis le début.

Par ailleurs, cette erreur pourrait avoir des conséquences sanitaires, puisque la souche qui a circulée s'avère être dangereuse pour les personnes âgées.