Le Mediator aurait causé jusqu’à 1800 décès
un service de meilleurtaux.com

Le Mediator aurait causé jusqu’à 1800 décès

1800 Décès dus au Mediator

Le rapport d'experts, ordonné par les juges enquêtant sur l'affaire, a revu à la hausse les estimations du nombre de victimes du Mediator. Ses conclusions sont accablantes : à long terme, le médicament aurait provoqué entre 1300 et 1800 décès.

Même si la fourchette d'estimation était assez large et que l'on parlait, en 2010, de 500 à 2000 décès provoqués par le Mediator, les chiffres viennent d'être ajustés par un rapport d'expertise judiciaire.

Les experts considèrent que la molécule présente dans le Mediator, le benfluorex, est à l'origine du développement de valvulopathies (déformation des valves cardiaques) et d'hypertension artérielle pulmonaire. De plus, « pour les valvulopathies, les experts estiment les décès à court terme, donc à deux ans et demi, entre 220 et 300. Ils estiment les décès à long terme entre 1300 et 1800 et les hospitalisations pour insuffisance valvaire entre 3100 et 4200 ».


Le rapport nous révèle également que la commercialisation du Mediator aurait dû être arrêtée bien plus tôt qu'en juillet 2010, puisque les premiers signes de maladies dataient de 1998.

Par ailleurs, en plus de cette négligence de la part de Servier, le groupe pharmaceutique français indépendant est aussi accusé d'avoir volontairement évité toute référence aux propriétés de coupe-faim du produit, le positionnant uniquement comme un traitement du diabète.

Le laboratoire a déclaré « prendre acte » de ce rapport et assure qu'il « continuera d'assumer ses responsabilités et indemnisera toutes les victimes des effets secondaires du Mediator ».

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)