Etude sur les jeunes et l'alcool

Une enquête publiée mardi par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) dévoile que près de 3 lycéens sur 5 et 1 collégien sur 6 ont déjà été ivres au cours de leur vie.

Le résultat de ces données fournies par deux enquêtes scolaires (Espad et HSBC) est pour le moins alarmant : l'alcool se consomme de plus en plus jeune. Pour cause, l'étude rapporte que 7 % des élèves de 6ème ont déjà été ivres, et pour rappel, un élève de cette classe est âgé de 12 ans au maximum… Ce taux atteint 69 % pour les élèves de terminale.

Sans parler d'ivresse, en classe de 6ème, 59 % des élèves déclarent avoir déjà bu de l'alcool au moins une fois. Ce taux s'élève à 83 % en 3ème pour culminer à 93 % en terminale. L'alcool est, selon l'enquête, la « substance psychoactive la plus précocement expérimentée à l'adolescence », et il est souvent consommé pour la première fois dans un cadre familial.


Mais là où l'étude se révèle être inquiétante, c'est concernant l'usage régulier d‘alcool (au moins 10 fois lors du mois précédent l'enquête) : 3 % des élèves de 4ème consomment régulièrement de l'alcool, et 24 % des élèves de terminale. Selon BEH, « les premières consommations régulières comme les premières ivresses se développent fortement pendant les "années collège" pour s'intensifier ensuite tout au long du lycée ».

De plus, les boissons alcoolisées les plus prisées varient en fonction de l'âge : le cidre et le champagne pour les collégiens et les bières et les alcools forts pour les lycéens. Aussi, selon une étude menée conjointement par l'Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT), l'Inserm et l'Inpes, les filles sont deux fois moins nombreuses que les garçons à boire de l'alcool régulièrement, même si la tendance tend à s'inverser ces dernières années.

L'étude rappelle enfin que l'alcool est un risque majeur pour la santé, puisqu'il est considéré comme le quatrième facteur de risque de morbidité (derrière l'hypertension artérielle, le tabac et le surpoids) et qu'il provoquerait quelque 49 000 décès par an. En 2011, plus de 100 000 passages aux urgences était dus à l'alcool.