Épidémie de varicelle en France

La varicelle connaît cette année une forte activité dans l'Hexagone, avec 41 cas pour 100 000 habitants et 1 région sur 3 dépassant la moyenne nationale, selon le bulletin du réseau Sentinelles du mercredi 8 mai.

Après l'épidémie de grippe cet hiver, voilà une autre épidémie qui sévit depuis plusieurs semaines sur le territoire français : la varicelle. Dans son rapport hebdomadaire publié mercredi 8 mai, le réseau Sentinelles relève une « activité forte » de cette maladie depuis 2 semaines.

« En France métropolitaine, la semaine dernière, l'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimée à 41 cas pour 100 000 habitants », a-t-il déclaré. Par ailleurs, 7 foyers d'activité régionale ont été considérés comme foyers à « forte activité » : la Provence-Alpes-Côte-D'azur (104 cas pour 100 000 habitants), le Centre (57), la Bourgogne (56), le le Rhône-Alpes (56), le Languedoc-Roussillon (53), le Limousin (48) et le Midi-Pyrénées (45). Aussi, 7 autres régions sont considérées comme « foyers modérés ».


La varicelle est la maladie infantile la plus contagieuse, il s'agit d'une infection provoquée par le virus varicelle-zona ou VZV qui appartient au groupe des virus herpès. Elle se transmet par la salive et par contact avec les lésions de la peau ou avec du matériel contaminé. La contagiosité débute entre 1 et 2 jours avant l'éruption des vésicules et se poursuit jusqu'à ce que la dernière croûte soit formée.

Pour rappel, cette maladie survient principalement entre 3 mois et 10 ans et se manifeste par une éruption de boutons rouges sur la peau. Le vaccin contre la varicelle est fortement recommandé et peut être pris en charge par l'Assurance maladie sous certaines conditions.