Médicaments génériques : accord entre les pharmaciens et la Sécurité Sociale
un service de meilleurtaux.com

Médicaments génériques : accord entre les pharmaciens et la Sécurité Sociale

Les génériques en hausse

Suite à un accord passé sur les médicaments génériques entre deux syndicats de pharmaciens et l'assurance maladie, plusieurs millions d'euros pourraient être économisés sur les remboursements de médicaments.

Afin de réaliser des économies, un accord a été passé entre des syndicats de pharmaciens et la Sécurité Sociale. En favorisant la consommation de médicaments génériques au détriment des marques, ce sont 300 à 400 millions d'euros d'économies supplémentaires qui pourraient être réalisées. En 2012 déjà, grâce à une augmentation de la prise de génériques de presque 13 points par rapport à 2011 (passant de 71 %, en 2011, à 83,7 % en 2012), 1,5 milliard d'euros d'économies avaient été réalisées.


L'accord, qui résulte de la troisième réunion de négociations entre l'Assurance maladie et les syndicats, concerne 23 000 pharmaciens et s'appliquera dès sa publication au Journal Officiel. De plus, pour Gilles Bonnefond, secrétaire général de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO), il s'agit là d'un accord « gagnant pour tout le monde, les pharmaciens, les patients, l'Assurance maladie ».

En effet, les pharmaciens « exemplaires » seront récompensés par des primes annuelles. Ayant atteint 3500 euros en 2012, on considère que les primes qui seront attribuées aux pharmaciens qui favorisent les génériques devraient doubler cette année.

Une quatrième réunion de négociations est prévue à la mi-juin sur les honoraires de dispensation, nouvelle forme de rémunération des pharmaciens, puisqu'aucun accord n'a été trouvé mardi. Ces honoraires forfaitaires seront versés pour de nouvelles fonctions, comme la surveillance du suivi du traitement des patients prenant des anticoagulants ou utilisant des inhalateurs pour l'asthme.

On estime que ces nouvelles sources de revenus pour les pharmaciens représenteront 12,5 % de leurs revenus en 2014, avant d'atteindre, à terme, 25 %. Elles viendront compenser la baisse progressive de leurs marges sur la vente des médicaments classiques dont les prix ne cessent de diminuer.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)