Bilan du CCSF sur ces deux Avis

Le Comité consultatif de secteur financier (CCSF) a publié le 8 juillet dernier un communiqué de presse annonçant la liste exhaustive des comparateurs d'assurance approuvés déontologiquement.

Le 10 mai 2012, le CCSF, suite à une demande du ministère de l'économie, publiait un avis sur les comparateurs d'assurances de dommages (automobiles, multirisque habitation…) en ligne.
Cet avis rappelait notamment que les comparateurs sont soumis au code de l'assurance en leur qualité d'intermédiaire et qu'ils doivent être immatriculé à l'ORIAS (organisme pour le registre des intermédiaires en assurance).

Outre ces rappels d'ordre juridiques, l'Avis regroupait plusieurs recommandations permettant d'instaurer un climat de confiance entre les acteurs de l'assurance (prestataires et intermédiaires) et les internautes.
Ces recommandations portaient notamment sur la transparence du site, qui doit expliquer exactement son activité, ses outils, présenter ses intervenants et proposer une information claire et compréhensible sur les offres des partenaires ainsi que sur le traitement des informations personnelles des internautes.

Le 26 mars 2013, le CCSF publie un nouvel Avis, concernant cette fois les comparateurs d'assurance complémentaire santé, et adaptant les principes clés du premier Avis à la santé.
A nouveau le CCSF incite les comparateurs à clarifier leurs informations et leurs outils pour permettre à l'internaute de leur faire confiance. Ainsi, les services, garanties et tarifs des prestataires doivent être explicites et à la portée de tous. Cela implique notamment d'afficher les tarifs sur une base annuelle et hors promotion, mais aussi de séparer les frais d'entrées de l'affichage des coûts de l'assurance.

Une recommandation toutefois s'adresse très spécifiquement à la mutuelle, en effet, les comparateurs doivent inviter l'internaute à mener une réflexion sur les risques éventuels pouvant survenir à l'avenir, et à s'en prémunir (en cas d'hospitalisation par exemple).

Dans sa dernière publication le CCSF annexe à son communiqué de presse une liste des comparateurs en ligne respectant les principes édictés pour chacun des deux avis, et nous sommes heureux de constater que notre site LeComparateurAssurance.com a été audité à sa juste valeur, figurant sur l'ensemble des listes émises. Ces principes de clarté et de transparence nous ayant toujours tenus à cœur, cette publication ne peut que conforter notre volonté de vous offrir un service de qualité, sans mauvaise surprise.

Info pratique : Comment savoir si le site que je consulte est bien un comparateur d‘assurance ? Le CCSF définit que les sites prenant vos coordonnées mais ne vous offrant pas la consultation d'offres de partenaires ne sont pas des comparateurs. Quant aux courtiers comparateurs, vendant directement les contrats d'assurance, ils doivent l'annoncer clairement sur les moteurs de recherche.