LMDE Cour des Comptes

La LMDE est encore vivement critiquée, à la suite d'un rapport de la Cour des comptes qu'a publié « Le Monde ». Plusieurs autres organismes avaient déjà pointé du doigt sa mauvaise gestion des fonds et son manque d'efficacité, l'UFC-Que choisir et les syndicats étudiants en tête.

Ce rapport dévoilé le 18 juillet, en provenance de la Cour des comptes, confirme les difficultés de gestion de la mutuelle étudiante. Ses 800 000 affiliés font pourtant d'elle la première mutuelle étudiante de France. Des études récentes montrent cependant des difficultés dans la qualité de service délivrée à ses étudiants affiliés. Entre 2007 et 2011, la Cour des Comptes met en exergue un montant de 2.2 millions d'euros de primes d'intéressement versées aux salariés de la LMDE, alors que dans le même temps la mutuelle affichait un déficit de 3.8 millions d'euros.

Les enquêtes de satisfaction internes de la LMDE affichent pourtant un taux de 88% de clients satisfaits, des chiffres cependant contredits par diverses études tierces. Les avis déposés par les étudiants mécontents de la qualité de service continuent d'affluer (renvois téléphoniques entre services, courriers restés sans réponse, etc.)..

Par ailleurs, des discussions commencent à s'établir en faveur d'une disparition du régime de mutuelle étudiante au profil d'une adhésion directe à l'Assurance Maladie. En effet, les mutuelles étudiantes régionales sont aussi critiquées, avec pourtant moins de véhémence, sans doute à cause du nombre réduit d'affiliés. Côté gouvernement, personne ne s'est encore manifesté concernant cette disparition possible des mutuelles étudiantes, mais l'UFC-Que choisir la préconisait déjà l'an dernier.