Vaccin grippe

L'Assurance Maladie a lancé en début de mois sa campagne 2013 pour inviter les Français à se faire vacciner contre le virus de la grippe. Mais les résultats sont loin d'être évidents à atteindre puisque, selon un sondage Ifop-PHR réalisé en début de mois, 72% de la population de plus de 18 ans ne veut pas se faire vacciner, contre 66% l'an dernier. La faute à la grippe H1N1 en 2009, dont les conséquences ont effrayé les citoyens. En effet, depuis 2009, le taux de vaccination a chuté de 10%. L'Assurance Maladie tente donc aujourd'hui de regagner la confiance et d'éclaircir les choses. Elle a donc décidé de démonter les cinq idées reçues les plus fréquentes :


1. 20% des Français pensent que la grippe est bénigne. Pourtant, il s'agit d'une maladie dangereuse qui peut même être mortelle.

2. Un tiers des Français considère que l'homéopathie est aussi efficace que le vaccin, et un autre tiers pense que la grippe se guérit avec des antibiotiques. Ce n'est pas le cas. Le vaccin contre la grippe est la seule prévention efficace.

3. 60% des personnes interrogées considèrent que le vaccin présente un risque pour la santé et certains pensent même qu'il pourrait transmettre la grippe ! L'assurance maladie fustige que le vaccin n'est pas dangereux pour la santé.

4. Il est nécessaire de se faire vacciner tous les ans car le virus évolue chaque année.

5. Les personnes âgées ne sont pas les seules concernées par la dangerosité de la maladie. Il est recommandé aux personnes de tous âges de se faire vacciner.

Le vaccin est recommandé pour les personnes fragiles, notamment les personnes âgées, car les conséquences du virus peuvent être plus importantes chez elles. Cependant, tous les âges sont concernés. Le vaccin prend effet deux semaines après l'injection, c'est la raison pour laquelle il est conseillé de prendre ses précautions avant l'arrivée de l'hiver et le début de l'épidémie. D'autant plus que l'épidémie grippale 2012-2013 a été la plus longue depuis 1984. Les consultations pour symptômes grippaux ont débuté à la mi-novembre et la période épidémique a duré au total 13 semaines (de mi-décembre à mi-mars).

Sachez que l'Assurance maladie prend en charge à 100% le vaccin dans certains cas, comme pour les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes, les personnes obèses, certains professionnels de santé...Renseignez-vous pour savoir si vous pouvez en bénéficier. Le vaccin 2013-2014 sera bientôt disponible en pharmacie.