Minimum vieillesse et aide à la complémentaire santé : du nouveau
un service de meilleurtaux.com

Minimum vieillesse et aide à la complémentaire santé : du nouveau

Dans la nuit de lundi à mardi 26 novembre, le gouvernement a dévoilé les mesures visant à contrebalancer, pour les retraités modestes, un report de la revalorisation annuelle des pensions, avant le vote mardi après-midi relatif au projet de loi de la réforme des retraites à l'Assemblée nationale.

Ainsi, Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, a informé que, pour les plus de 60 ans, l'aide à l'obtention d'une complémentaire santé (ACS) sera majorée d'une cinquantaine d'euros, tandis que le minimum vieillesse sera haussé deux fois en 2014.

Jeudi, le gouvernement avait conclu de faire appel au vote bloqué sur la totalité du projet de loi de réforme des retraites de mardi, ce qui permettait de ne pas tenir compte des contestations de nombreux députés de gauche au report de six mois de la revalorisation annuelle des pensions.


La ministre a certifié avoir "entendu les préoccupations" des groupes de la majorité et avoir voulu amener du "pouvoir d'achat" aux retraités "modestes".

Une des mesures phares : l'aide à la complémentaire santé

Marisol Touraine a présenté lundi soir la mesure très attendue issue des amendements au projet de budget de la Sécurité sociale, la revalorisation de l'ACS. Elle sera majorer de 50 euros et seules les personnes possédant des ressources mensuelles inclues entre 770 euros et 967 euros pourront la percevoir, a-t-elle informé. Elle permettra de contrebalancer la baisse des pensions résultant du report de la revalorisation annuelle.

Seconde mesure phare : la revalorisation du minimum vieillesse

Le minimum vieillesse, aujourd'hui atteignant les 787 euros mensuels, sera rehaussé en 2014 au 1er avril mais aussi au 1er octobre d'un montant coïncidant avec l'inflation. Ainsi, "les ressources garanties aux Français les plus âgés passeront au-dessus de 800 euros", a-t-on souligné dans l'entourage de la ministre. Ces hausses se feront par ailleurs par décret.

Les titulaires du minimum vieillesse sont cependant dispensés du report du 1er avril au 1er octobre de la revalorisation de leur prestation. De plus, les députés radicaux de gauche, écologistes et du Front de gauche désiraient aussi exempter du report les bénéficiaires du minimum contributif (1 028 euros), par des amendements qui ne seront pas exposés au scrutin des députés mardi à cause de la procédure du vote bloqué.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)