Le régime fiscal du plan d'épargne logement

Le gouvernement reste sceptique quant à la bonne utilisation du plan épargne logement (PEL). Placement populaire chez les Français, il prévoirait une réunion à la mi-janvier avec les principales banques françaises dans le but de le réformer selon le JDD. En effet, le PEL aurait régulièrement subi de nombreux abus ce qui l'aurait dévié de son but premier, encourager la construction immobilière et favoriser l'accession à la propriété. Dimanche soir, le ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve a réfuté l'idée d'une possible réforme.

Le PEL, compte d'épargne consacré au logement, permet suite à un placement, de profiter d'un prêt immobilier à taux réduit. Bloqué pendant au moins quatre ans, ce placement est comme une monnaie d'échange contre ce taux préférentiel. Néanmoins, l'Etat gratifie le titulaire du compte d'une prime, oscillant entre 1 000 et 1 500 euros, lorsqu'il ferme le compte afin d'acheter un bien immobilier. Le PEL est également utilisé pour des raisons fiscales du fait qu'il soit exonéré d'impôt sur le revenu. En conséquence, des épargnants ne placent que de faibles sommes sur leur PEL dans le but de toucher la prime. Le gouvernement prévoiraient donc de réformer ce placement, et notamment la suppression de la prime, afin de mettre à terme à ces abus, mais aussi afin d'éviter de gaspiller une centaine de millions d'euros par an.

OFFRES DU MOMENT
Avis
Caractéristiques
Distribué par

Assurance vie Meilleurtaux

Boost Fonds € à 4,60%*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4,6/5

Une gestion confiée à des professionnels de l'assurance vie, sans frais de mandat supplémentaires. *Objectifs sur le fonds €

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,00% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Liberté Vie

Jusqu'à 2000 € offerts*
Versement Initial 500€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Les conseils de Marc Fiorentino et de son comité d'investissement et l'accès au plus large choix de supports financiers (fonds en euros, immobilier, actions, ETF...) dans les meilleures conditions

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,30%

voir l'offre >
Distribué par

Placement Vie

Versement Initial 100€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Le contrat adapté aux épargnants prudents, accessible dès 100€

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,10%

voir l'offre >
Distribué par

Goodvie

Jusqu'à 1000€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Un contrat original, disponible uniquement en gestion pilotée. Aucuns frais de versement ni d'arbitrage.

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,35% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Fortuneo Vie

Jusqu'à 300€ offerts*
Versement Initial 100€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Ticket d'entrée à 100 euros seulement, moins de 250 UC pour plus de simplicité

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,8% à 2,10%

voir l'offre >
Distribué par

Monabanq Vie Premium

Jusqu'à 300€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
4/5

Ticket d'entrée très abordable, investissement possible en 100% fond euros, retrait en 72h max

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,3% à 4,12%

voir l'offre >
Distribué par

Assurance Vie Ramify

500€ de frais offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
3/5

Placement éthique et responsable ; gestion pilotée à frais réduits

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

2,40%

voir l'offre >
Distribué par

Yomoni Vie

Jusqu'à 500€ offerts*
Versement Initial 1000€
Distribué par
Notre avis:
3/5

Contrat innovant en gestion sous mandat investie à 100% en ETF, avec des performances élevées

En savoir plus sur ce contrat

Perf fonds €

1,8% à 2,10%

voir l'offre >

Réforme que le ministre du budget Bernard Cazeneuve invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro a fermement niée. "Il n'est pas question de modifier le régime fiscal des PEL", a-t-il appuyé. Quant à la possible suppression de la prime, il a répondu par la négative, ajoutant que sa suppression n'était pas à l'étude. "Rien ne change pour le PEL", a-t-il insisté.

Au ministère des Finances, c'est une autre histoire. Effectivement, l'exonération fiscale du PEL n'est pas remise en question, cependant le non versement de cette prime est une "piste technique" parmi d'autres. Au total, 12 millions de Français possèdent un PEL sur lequel sont placés plus de 190 milliards d'euros.