Les mutuelles augmentent

Au cours des dernières années, les français ont pu observer une nette augmentation du prix de leur complémentaire santé (près de 40% en moins de dix ans).Le début d'année 2014 confirme par ailleurs cette tendance puisque nous avons assisté à une hausse des tarifs de 3% environ. Ainsi, les foyers français dépensent en moyenne 650 euros par an pour la souscription de leur complémentaire santé ; une somme qui pèse lourd sur le budget des familles, qui se demandent quelles sont les raisons de cette flambée des prix.

Les mutuelles ont avancé plusieurs arguments qui permettent de justifier cette augmentation constante. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer les progrès médicaux qui ont été réalisés durant la dernière décennie : ils impliquent l'utilisation de techniques de pointe et de matériel moderne et performant, ce qui joue sur les prix. Globalement, les soins médicaux coûtent par conséquent plus chers aujourd'hui.
Ensuite, la part de la Sécurité Sociale a invariablement baissé dernièrement, compte tenu de l'état de ses caisses. Les mutuelles remboursent donc une plus grande partie des soins dispensés et ont dû revoir le prix de leurs cotisations à la hausse pour contrebalancer cette situation.

Enfin, il faut savoir que les frais de fonctionnement des mutuelles peuvent être imputés à 20% du coût total des cotisations. L'activité-même de ces organismes est très coûteuse, notamment en ce qui concerne la gestion des contrats. L'Etat leur impose d'ailleurs de communiquer à leurs clients le coût de ces frais, bien que peu d'organismes jouent le jeu de la transparence.

De multiples raisons peuvent donc expliquer l'augmentation des prix des mutuelles santé. Un constat qui provoque une inquiétude grandissante chez les consommateurs puisque aucune stabilisation des prix n'est prévue dans les mois à venir.