Procès de Jamel Leulmi

Une défense de poids s'articule autour de celui qui est soupçonné d'avoir fait souscrire des assurances décès à deux de ses compagnes avant de les supprimer, ou  : quatre avocats travaillent aujourd'hui sur le dossier, dont Me Eric Dupond-Moretti, surnommé « Acquittator ».

Jamel Leulmi comparaît devant les assises de l'Essonne pour une durée de trois semaines. Les juges devront faire la lumière sur les faits troublants au cœur desquels il se trouve depuis une petite dizaine d'années : il est en effet accusé d'assassinat, de tentative d'assassinat et d'escroquerie aux assurances.

Kathlyn Vasseur, sa première victime, était âgée de 26 ans lorsqu'ils ont fait connaissance dans une salle de sport en 2006. Il a alors tout mis en œuvre pour la séduire et la convaincre de l'épouser et de souscrire une assurance-vie à son nom, seulement six mois après leur rencontre. Deux mois plus tard, la jeune femme est victime d'un accident de vélo alors qu'ils se promenaient tous deux, sans lumière, à la nuit tombée. Plusieurs témoins affirment avoir vu Jamel Leulmi allongé de tout son long sur la victime, dans une position propice à l'étouffement, tandis que d'autres expliquent qu'il aurait tout fait pour retarder l'arrivée des secours. Kathlyn décède de ses blessures quelques jours après. A l'époque, les recherches avaient été relativement superficielles et les médecins sont aujourd'hui incapables de déterminer si la fracture et les blessures qui ont été relevées sur le corps de Kathlyn ont pu être causées par un accident. Jamel Leulmi empoche la somme d'1,2 million d'euros grâce aux assurances de son épouse et en profite pour s'offrir de nombreux biens : une maison, plusieurs appartements et divers engins motorisés tels que des voitures de luxe et des jet-skis. Il mène la grande vie et ne s'en cache pas, allant même jusqu'à investir dans un parc d'attractions pour enfants nommé « Coco Island ».

C'est là-bas qu'il rencontre sa seconde victime, Julie Derouette, en octobre 2009. La jeune femme, âgée également de 26 ans, est mère de deux jeunes enfants. Il lui sort le grand jeu et le processus s'accélère : elle l'épouse un mois plus tard et le mariage s'accompagne à nouveau d'un contrat d'assurance-vie, à hauteur de 5 millions d'euros. Dès décembre de la même année, Julie est victime d'un accident de voiture au Maroc, où elle passe des vacances en compagnie de Jamel. Elle survit à l'accident mais reste hospitalisée durant de longs mois et l'accusé la quitte. C'est elle qui va entrer en contact avec la police et livrer ses soupçons après avoir été victime d'un cambriolage sans effraction durant lequel tous ses contrats d'assurance-vie ont été volés ; Jamel Leulmi possédait en effet les clefs de son domicile.

Il est arrêté le 3 août 2010 ; il était alors en couple avec une troisième femme, qui avait d'ores et déjà souscrit une assurance-vie en son nom.

Aujourd'hui, son comportement soulève de nombreuses interrogations : a-t-on affaire à un « séducteur en série », ou à un assassin ? L'accusé détient cependant un avantage non-négligeable : il maîtrise l'art de la parole et s'est déjà exprimé sur l'amour qu'il portait à Kathlyn, l'équilibre familiale dans lequel il a été élevé et la valeur de l'argent qui lui a été inculquée. Les psychologues, quant à eux, l'ont qualifié de « narcissique » et décrètent qu'il s'agit d'un homme prêt à tout pour parvenir à ses fins.

Les assises devront donc démêler le vrai du faux et fixer le sort de Jamel Leulmi, qui encourt la réclusion criminelle à perpétuité, d'ici le 20 mai.