Assurance chômage : la CGT se fait de plus en plus menaçante
un service de meilleurtaux.com

Assurance chômage : la CGT se fait de plus en plus menaçante

La CGT dénonce l'assurance chômage

La France est en ce moment confrontée à de nombreuses grèves, toutes orchestrées par la CGT : la SNCF a entrepris un mouvement social le mardi 10 juin et les taxis le jour suivant, tandis que les intermittents du spectacle ont entamé leurs protestations en début de mois.

Alors que ce syndicat avait tendance à s'essouffler au cours des derniers mois, il est actuellement en train de réaliser un retour de force : présent dans divers mouvements sociaux, il invite les Français à monter le ton.

Si les cheminots et taxis fustigent des pratiques qui sont propres à leur secteur d'activité (réforme ferroviaire qui vise à regrouper la SNCF et le Réseau ferré de France (RFF) pour les premiers et concurrence des voitures de tourisme avec chauffeur pour les seconds), les intermittents critiquent quant à eux la convention d'assurance chômage, qui prendra effet le 1er juillet prochain.

Assurance chômage : une mesure contestée

Cette convention, conçue par les partenaires sociaux, a été établie pour une durée de deux ans et a pour objectif de lutter contre la précarité et favoriser la reprise du travail.

La CGT dénonce les faits suivants :

  • le patronat aurait volontairement tenu le syndicat à l'écart des négociations, de manière à parvenir plus facilement à ses fins,
  • le syndicat n'aurait pas été informé des modifications apportées à la convention par la suite.

La CGT condamne par conséquent un manque de loyauté des signataires de l'accord, ainsi que la mise à l'écart de l'un des plus puissants syndicats français.

Festivals et tournages, main dans la main

Le mouvement social a pris davantage d'ampleur cette semaine : les protestations, initiées sur les festivals, sont aujourd'hui étendues aux lieux de tournages. Le Printemps des comédiens de Montpellier a ainsi été annulé la semaine dernière et des menaces planent même sur le festival d'Avignon, dont la notoriété et l'influence ne sont plus à démontrer. L'Etat et les collectivités locales redoutent cette décision qui priverait la France de l'un de ses événements emblématiques, d'autant plus que la CGT est restée très ferme sur le sujet : elle a annoncé qu'aucune négociation n'était envisageable et que l'acceptation de la convention mènerait indubitablement à une grève prolongée du personnel du « in » d'Avignon.

La justice devra trancher

La CGT a franchi un pas supplémentaire dans son combat contre l'assurance chômage en déposant hier deux assignations au tribunal de grande instance de Paris. Ces dernières réclament tout d'abord la suspension instantanée de la convention, et son annulation dans un second temps. La justice française devra s'exprimer sur la suspension de la convention avant le 15 juillet.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)