Les mutuelles étudiantes en danger ?
un service de meilleurtaux.com

Les mutuelles étudiantes en danger ?

Suppression des mutuelles étudiantes

Une proposition de loi fait grand bruit depuis quelques jours : un sénateur a en effet demandé la suppression des mutuelles étudiantes.

La proposition de loi

On a appris cette semaine que Catherine Procaccia, sénateur UMP du Val-de-Marne, avait exprimé sa volonté de voir les mutuelles étudiantes disparaître. Cette décision a été enregistrée le 17 juin et intervient après la publication d'un rapport très critique de la Cour des comptes vis-à-vis de ce type de mutuelles. Dans le viseur de madame Procaccia ? Les nombreux dysfonctionnements déclarés et subis par les étudiants souscripteurs et le peu de services proposés par les organismes concernés.


Un système obsolète ?

Les opposants aux mutuelles étudiantes avancent que ce système a été instauré en 1948 et n'a que trop peu évolué depuis, alors même que le nombre d'étudiants a sensiblement augmenté en France et que la mutuelle étudiante a été rendue obligatoire pour toute inscription dans un établissement d'enseignement supérieur, ce qui a donné naissance à un marché très important.

Aujourd'hui, ces organismes manquent de réactivité ; le sénateur illustre ses propos par l'exemple des cartes vitales, qui sont automatiquement renouvelées lors de la souscription de contrat de l'étudiant. Elles engendrent selon elle des coûts supplémentaires et inutiles, et posent un problème de délais puisque les étudiants reçoivent leur carte quelques mois plus tard.

De façon générale, le fonctionnement global de ces établissements est décrié : parents et étudiants se retrouvent confrontés à un manque d'informations frappant et éprouvent beaucoup de difficultés à entrer en contact avec leur assureur lorsqu'ils en ont besoin.

La solution

Les étudiants pourraient rester rattachés à leurs parents à leur entrée dans un établissement d'enseignement supérieur. Cependant, la proposition de loi leur prévoit un statut particulier et indépendant, de manière à éviter divers problèmes administratifs et à alléger les démarches effectuées par les parents.

Catherine Procaccio se déclare cependant incapable d'estimer les économies qui pourraient être réalisées grâce à cette suppression de la mutuelle étudiante.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)