Livret A en baisse : les solutions d'épargne alternatives
un service de meilleurtaux.com

Livret A en baisse : les solutions d'épargne alternatives

Livret A solutions alternatives

Le taux du livret A est tombé ce 1er août à 1%, un rendement extrêmement maigre qui s'explique par la faiblesse du niveau de l'inflation. Bercy justifie cette décision par son désir de « concilier la protection du pouvoir d'achat » des français et le besoin de relancer la construction de logements sociaux. Ces français justement, qui détiennent 63 millions de Livrets A, ont-ils des solutions pour épargner plus rentablement ?

Le Livret A, tout comme son cousin le Livret de Développement Durable (LDD), a été conçu pour placer de l'argent pour des projets précis ou des imprévus. Dans cette démarche, il remplit toujours sa mission car il n'est pas fiscalisé et l'on peut y glaner ce qu'on veut quand on veut.
Néanmoins, si on est dans l'optique de faire fructifier son capital, on peut se tourner vers plusieurs alternatives.


D'abord, on peut ouvrir un Livret d'Epargne Populaire (LEP) qui offre un rendement à 1.5%, sous réserve d'avoir de faibles revenus. D'autres livrets bancaires sont disponibles, notamment sur internet, et sont très attrayants car ils proposent des promotions et des taux jusqu'à 5%. Mais attention, car ces taux ne durent que quelques mois et retombent ensuite à la normale, et vos gains seront taxés dans vos revenus. Certains livrets affichent des taux de 2% brut, mais comme le dit Cyril Blesson, associé chez Pair Conseil : « cela ne va pas durer car ils vont rapidement s'ajuster pour se fixer au niveau du Livret A ». Ils restent cependant très intéressants car permettent plus de liberté de mouvement que les autres possibilités.

A contrario, on peut aussi souscrire à un contrat d'assurance-vie. Ceux-ci se multiplient également sur internet (on en compte plus d'une trentaine comme Fortuneo vie, BforBank vie, etc…) car les rendements sont plus avantageux que ceux du petit livret rouge (de 2 à 2.36% après prélèvements sociaux). Il est possible de retirer son argent gratuitement et quand on le souhaite aussi, mais plus il est ancien, plus il rapporte car moins il est imposé :

  • Avant quatre ans : taxation à 35% sans les prélèvements sociaux.
  • Entre quatre et huit ans : taxation à 15%.
  • Plus de huit ans : 7.5%, soit un rendement net de 2.16%.

Mais même si vous retirez votre argent au bout d'un an, le rendement est de 1.39%, donc vous aurez gagné toujours plus d'argent qu'avec votre livret A !

Les formalités seront moins simples pour retirer votre capital, hélas (lettre écrite et copies du contrat et du dernier relevé de situation et un RIB à fournir à votre assureur qui a deux mois maximum pour vous verser le rachat) et il faut prêter tout de même attention aux frais d'entrée (ponctionnés à chaque versement) qui peuvent changer la donne, mais cette solution reste la plus avantageuse pour les liquidités qu'on souhaite faire travailler.


De même, si vous pouvez bloquer votre argent deux à quatre ans, vous pouvez envisager l'option du Plan Epargne Logement, destiné à l'origine aux épargnants désireux de contracter un emprunt immobilier, et qui bénéficie du taux d'intérêts assez séduisant de 2.11% net si on le casse après deux ans, donc deux fois le taux du Livret A. Par contre, attention, si vous cassez ce PEL avant deux ans, l'épargne sera rémunérée au taux du Compte Epargne Logement soit aujourd'hui 0.63% net.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)