Les étudiants dénoncent leur Sécurité sociale
un service de meilleurtaux.com

Les étudiants dénoncent leur Sécurité sociale

dénonciation mutuelles étudiantes

» Comparer les complémentaires santé pour étudiants

L'UFC-Que Choisir et la Fage (deuxième organisation étudiante) viennent de publier les résultats dits « lamentables » d'un appel à témoins sur la Sécurité sociale étudiante. L'étude révèle des dysfonctionnements persistants dans la gestion, une mauvaise performance globale, et des méthodes de vente beaucoup trop agressives. L'association réclame des réformes en conséquence.

Des problèmes déjà relevés

Il y a deux ans, l'UFC-Que Choisir publiait une étude qui mettait en lumière les faiblesses de la Sécurité sociale étudiante. La Cour des Comptes avait également tiré l'alarme dans un rapport de 2013 qui qualifiait leur gestion de « peu encadrée ». Aujourd'hui, à l'aube de la rentrée universitaire, les étudiants donnent leur avis. En effet, 273 étudiants de la France entière ont donné leurs impressions sur les réelles prestations de leur Sécurité sociale de janvier à juin 2014. Selon l'UFC, les opinions «pointent la persistance des graves dysfonctionnements dans la gestion des mutuelles étudiantes». Il faut noter que la Sécurité sociale étudiante et une mutuelle étudiante sont deux choses différentes. La mutuelle ou complémentaire santé est là pour compléter les remboursements de base de la Sécurité sociale.


Que dénoncent les étudiants ?

Le premier reproche de 65% des étudiants concerne les retards et difficultés de remboursements. Le second, évoqué par 38% des interrogés, est le retard de délivrance de la Carte Vitale. Mais ce n'est pas tout : pour 11% d'entre eux, il y a aussi des problèmes pour enregistrer son médecin traitant «sans lequel les remboursements perçus sont largement minorés», comme le précise l'UFC. De plus, il semble compliqué pour 40% des étudiants de joindre les organismes de sécurité sociale pour obtenir des réponses, par téléphone (34%) et en agence (13%). Selon les associations, ces complications ne sont pas des moindres puisqu'ils causent le renoncement aux soins de 17,4% des étudiants. Pour finir, les techniques commerciales utilisées par le réseau EmeVia et la LMDE sont considérées «parfois agressives, pour vendre le maximum de produits commerciaux (complémentaires santé, banque, fast-food)», le tout « dans un climat de rivalité exacerbée avec la mutuelle concurrente ».

Quelles solutions ?

Face à ce constat choquant « dommageable pour la santé et le budget des étudiants », les deux organismes demandent au législateur «d'examiner dans les plus brefs délais la proposition de loi sénatoriale visant à rapatrier la gestion de la sécurité sociale étudiante auprès de l'assurance maladie», et les pouvoirs publics «à sanctuariser sans délai les campus vis-à-vis des intérêts marchands des mutuelles, en y interdisant la vente de leurs produits commerciaux». Ce projet de globalisation de Sécurité sociale à tous a déjà été évoqué plusieurs fois pour plus de logique et de praticité, cette étude accélèrera donc peut-être le processus.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)