Assurance-vie : évolution des taux de rémunération
un service de meilleurtaux.com

Assurance-vie : évolution des taux de rémunération

taux rendements fonds en euros 2014

Les compagnies d'assurance nous y ont préparé : les rendements des fonds en euros sont en baisse de 0,2 à 0,4 %, sauf quelques exceptions. Le taux moyen du marché de l'assurance-vie se situe donc autour de 2,50 % pour 2014, contre 2,80 % pour 2013. Une baisse de 30 points donc, mais rien de catastrophique, car la rémunération reste très correcte.

Les résultats sont mitigés. Certains assureurs ont réussi à maintenir leurs taux au même niveau que l'année précédente, tandis que d'autres ont annoncé des taux se situant au-dessus des 3%. Le taux de l'Association Française d'Epargne et de Retraite (AFER), notamment, fait une entrée remarquée puisqu'il est passé de 3,36 % à 3,20 %. Les baisses de rendement des assureurs vont en général de 0,07 % à 0,45 %, les taux pouvant descendre jusqu'à 2 %.


Côté mutuelles, le plafond est haut, avec la Mutuelle d'Assurances du Corps de Santé Français (MACSF) qui publie un taux à 3,10 %, Apicil qui déclare 3,05 %, la SMA Vie BTP qui affiche des taux à 2,93 %, tandis que le Groupement Associatif Interprofessionnel pour l'Amélioration de la retraite et de l'Epargne (GAIPARE) associé à Allianz annonce 3,40 % de rendement.

Les bancassurances n'ont pas encore toutes rendues leurs résultats, mais l'on sait déjà que c'est moins réjouissant : le Crédit Mutuel Nord Europe sert des taux de 2,10 à 2,40 %, alors qu'Axa va un peu plus loin avec 2,55 % et jusqu'à 3,05 % (pour les plus gros contrats sous conditions).

Le record 2014 est atteint par Primonial et Suravenir, avec un rendement de 4,05 % pour son fonds en euros qui est souvent investi en immobilier d'entreprise.

Les fonds en euros étant composés essentiellement d'obligations, la baisse des rendements va vraisemblablement se poursuivre en 2015. «L'espérance de rendement de l'actif se dilue encore plus vite qu'on ne l'anticipait il y a dix-huit mois. Les taux d'intérêt sont bas, tout comme les “spreads” pour les émetteurs de bonne qualité», avance Sylvain de Forges, directeur général délégué d'AG2R La Mondiale. «Je ne serais pas surpris que le taux moyen du marché passe en dessous des 2% d'ici à deux ans», confie-t-il. C'est une perspective qui semble assez négative pour les épargnants. Cependant, comme le dit Gilles Ulrich, directeur général du Conservateur, compte tenu de l'inflation actuelle, la rémunération des taux en euros est toujours compétitive : «Avec une inflation proche de zéro, l'assurance-vie en euros offre des taux réels qui restent intéressants». Ainsi, malgré la baisse des rendements des fonds en euros, le livret A très peu rémunérateur et l'inflation basse font de l'assurance-vie un placement toujours attractif.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (574 avis clients sur Avis-Vérifiés)