Le point sur les mutuelles communales
un service de meilleurtaux.com

Le point sur les mutuelles communales

mutuelle communale

Mercredi 17 février dernier, la mairie d'Hendaye a lancé sa propre mutuelle santé réservée à ses habitants en association avec Actiom. Phénomène ayant tendance à se répandre, Eragny-sur-Oise souhaite également lancer sa mutuelle communale : ce serait la première ville du Val-d'Oise à en mettre une en place. Avec entre autres leurs tarifs à priori inférieurs à ceux du marché, arrêt sur les raisons qui expliquent ce nouvel engouement.

Des tarifs attractifs

De nouvelles initiatives poussées par un constat : les Français s'assurent de moins en moins en termes de complémentaire santé (2,8 millions sans assurance santé en 2010, 3,3 millions en 2012 d'après la Mutualité Française). En cause, le déficit de la branche maladie qui entraîne une hausse des tarifs. C'est alors que proposer des assurances réservées aux habitants d'une même commune, et ce à des tarifs avantageux pour certains individus, se présente comme la solution adéquate.


Un acte solidaire

Outre les tarifs dits avantageux, l'idée de cette démarche réside dans la solidarité intergénérationnelle. Il s'agit d'une offre "pour tous", adressée d'abord aux plus démunis, avec de moindres salaires ou retraites. Les municipalités sont donc également motivées par le côté "gagnant-gagnant" de ce système, et proposent aux habitants des prestations avec un bon rapport qualité/prix.

Un succès remarqué

A Caumont-sur-Durance, la Mairie a lancé le premier contrat de santé unique pour ses habitants. Suite à la forte demande à laquelle elle a été confrontée, de nombreuses mutuelles les ont contactés afin de collaborer avec eux sur ce projet. La Mairie a pu faire son choix, ce qui lui a permis de développer son offre et la proposer aux 4700 Caumontois, ainsi qu'aux salariés des entreprises de la ville. La Conseillère Municipale à la Mairie de Caumont-sur-Durance Véronique Debue, à l'origine du projet, pousse désormais les autres villes à réinterpréter sa formule. Le succès étant au rendez-vous, de nombreuses communes n'hésitent pas à reprendre cette initiative telles qu'Hazebrouck, La-Bastide-des-Jourdans ou encore Marcq-en-Barœul qui développe son propre système de mutuelle santé.

Quelques communes ayant mis en place leur propre mutuelle de village



  • Achicourt (Pas-de-Calais)
  • Agonac (Dordogne)
  • Baguer-Pican (Ille-et-Vilaine)
  • Bayonne (Pyrénées Atlantiques)
  • Beaucaire (Gard)
  • Beynat (Corrèze)
  • Béziers (Hérault)
  • Caumont-sur-Durance (Vaucluse)
  • Cergy-Pontoise (Val-d'Oise)
  • Couret (Haute-Garonne)
  • Coutras (Gironde)
  • Decize (Nièvre)
  • Epargny-sur-Oise (Val-d'Oise)
  • Étel (Morbihan)
  • Foulayronnes (Lot-et-Garonne)
  • Grande-Synthe (Nord)
  • Grand-Village-Plage (Charente-Maritime)
  • Hazebrouck (Nord)
  • Hendaye (Pyrénées Atlantiques)
  • La-Bastide-des-Jourdans (Vaucluse)
  • Lamonzie-Saint-Martin (Dordogne)
  • Limeuil (Dordogne)
  • Loudun (Vienne)
  • Marange-Silvange (Moselle)
  • Mirande (Gers)
  • Mornant (Rhône)
  • Petite-Forêt (Nord)
  • Roche-la-Molière (Loire)
  • Romagnat (Puy-de-Dôme)
  • Saint-Clément-de-Rivière (Hérault)
  • Saint-Féliu-d'Avall (Pyrénées Orientales)
  • Saint-Germain-des-Prés (Loiret)
  • Saint-Germain-du-Puy (Cher)
  • Saint-Lô (Manche)
  • Saint-Paul-sur-Mer (Nord)
  • Vias (Hérault)

Dans la plupart des cas, ces Mutuelles sont lancées en collaboration avec l'association Actiom, dont l'objectif est d'être présente auprès des assureurs en faisant baisser les coûts grâce à une mutualisation des risques. Avec sa première action "Ma commune ma santé", elle propose trois formules (économie, sécurité et confort) ainsi que des tarifs adaptés et moins de 60 ans et aux plus de 60 ans quel que soit le nombre d'habitants du village concerné. Certaines mutuelles proposent également ce type de contrat aux mairies, comme la mutuelle Just'. Bientôt, cette tendance sera définitivement entrée dans les mœurs...

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)