Assurance dépendance : les Français réticents
un service de meilleurtaux.com

Assurance dépendance : les Français réticents

sondage assurance dépendance

Alors que la population française est vieillissante, très peu de ménages se sont tournés vers une assurance dépendance. Pourtant, ils ne s'en sentent pas moins concernés. Arrêt sur les raisons qui expliquent ce paradoxe.

Une population vieillissante

Jeudi 19 février, une étude de l'INSEE démontre que peu de ménages français disposent d'une "couverture assurantielle". En 2010, l'Institut annonçait que le nombre d'individus âgés de 75 ans et plus doublerait en 2050 jusqu'à 11,6 millions. C'est un fait réel, souvent tabou pour les personnes concernées car il est difficile d'envisager un futur dans lequel on perd son autonomie. Un paradoxe existe alors : l'assurance dépendance n'étant pas un sujet enthousiasmant à aborder, les ménages ne sont pas moins conscients que cela deviendra une nécessité.


Une assurance peu souscrite

Malgré cette préoccupation existante, les Français sont ainsi peu à accepter d'assumer ce type de charge additionnelle. C'est d'ailleurs pour des proches que ces dispositions sont plutôt prises, comme ses parents ou ses grand-parents. En dépit de la solidarité existante dans le cadre familial, il faut bien souvent faire appel à des aides pour réussir à compenser ce soutien parfois insuffisant : des aides qui ont un coût douloureux financièrement et psychologiquement. Même s'il existe des acquis de conscience sur ce sujet, les ménages français semblent trop peu informés par l'économie que peut représenter la souscription à une assurance dépendance, un produit peu attractif puisqu'il est possible de ne jamais tomber dans la dépendance.

Le sondage TNS Sofrès

Un récent sondage réalisé par TNS Sofrès pour la Banque Postale, récemment diversifiée dans l'assurance dépendance, nous apprend que 84% des français interrogés entre 45 et 75 ans se sentent concernées par ce sujet qu'est la dépendance. Plus profondément dans l'étude, 64% de ces individus ont été confrontés ou font face à la dépendance d'une personne proche, 24% ont pris des mesures pour s'y préparer et ceux qui ont souscrit un contrat d'assurance dépendance ne sont que 12%. Les Français préfèrent donc cotiser dans d'autres domaines tels que la santé, afin de s'assurer de récupérer leur épargne dans tout contexte, qu'ils deviennent un jour dépendants ou non. Si vous souhaitez vous informer sur les différents types de contrats d'assurance dépendance à votre disposition, vous pouvez utiliser notre comparateur d'assurance dépendance en ligne.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)