Généralisation du tiers payant : "ni recul, ni renoncement" selon Marisol Touraine
un service de meilleurtaux.com

Généralisation du tiers payant : "ni recul, ni renoncement" selon Marisol Touraine

Pas de recul sur la généralisation du tiers payant

Marisol Touraine, ministre de la santé, a démenti via son compte Twitter tout recul sur la généralisation du tiers payant, prévue par son projet de loi de santé, dont l'examen à l'Assemblée Nationale est prévu à partir du 17 mars prochain. Cette réforme, concernant les soins de ville pour 2017, fait partie du projet de la loi de santé promise par François Hollande lorsqu'il était candidat aux élections présidentielles de 2012. La mesure vise à faciliter l'accès aux soins des patients en leur évitant d'avancer le coût des consultations chez le médecin.

Des efforts maintenus

Aucun abandon de la généralisation du tiers payant n'est envisagé, d'après Marisol Touraine : "ni recul ni renoncement, une avancée importante pour les Français qui doit être simple et garantie pour les médecins". La dernière réunion à ce sujet se tenait le 26 février, et un des participants précise que les débats n'ont pas abordé un quelconque abandon de la généralisation du tiers-payant. La prochaine réunion de concertation étant prévue le 19 mars, et Marisol Touraine étant attendue pour une audition sur ce sujet le 17 mars par la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, on parle d'une "incohérence de calendrier". En effet, les réunions avaient pour objectif d'aboutir à un texte de loi pouvant répondre aux inquiétudes des professionnels de santé.


Une manifestation des praticiens le 15 mars

Pour rappel, une manifestation organisée par les syndicats de médecins est prévue le 15 mars (une semaine avant les élections départementales), dans le but d'exprimer la réticence des professionnels de santé face au projet de généralisation du tiers payant. Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État aux relations avec le Parlement, a déclaré "chacun sait, et les médecins les premiers, qu'à terme, c'est vers cela qu'on doit aller". Il ajoute également que "l'essentiel, c'est que tout le monde comprenne qu'il est de l'intérêt, et des médecins, et des patients, d'aller vers ce système". Reste à voir si cette journée de mobilisation conduira ou non le gouvernement à revoir son projet de loi. Quoi qu'il en soit, un éclaircissement des mesures concernant cette réforme semble s'avérer nécessaire.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)