LMDE et Intériale : où en est le plan de sauvetage ?
un service de meilleurtaux.com

LMDE et Intériale : où en est le plan de sauvetage ?

Intériale et LMDE : convention de substitution

Mercredi 15 juillet dernier, la Mutuelle des étudiants (LMDE) a officialisé sa substitution à la mutuelle Intériale par la signature d'une convention. Le Directeur général d'Intériale Nicolas Sarkadi prend également la tête de la LMDE. Quelles évolutions prévues dans l'affaire de sauvetage de la première mutuelle étudiante ?

Redresser rapidement la première mutuelle étudiante

Après une longue réflexion sur la reprise de la mutuelle, et suite à l'engagement final fait entre les deux partenaires concernant leur association le 13 juillet dernier, une convention de substitution a rapidement été signée, le 15 juillet 2015. La signature de cette convention a pour objectif de redresser la LMDE afin d'améliorer les services rendus aux étudiants. Pascal Beaubat, président du groupe Intériale, précise que des changements doivent être apportés rapidement, la campagne d'affiliation des étudiants pour la rentrée 2015 a déjà débuté.


Grâce à cette signature, Intériale peut désormais verser à la LMDE la somme prévue de 10 millions d'euros en tant qu'avance de trésorerie. Étendue sur plusieurs mois sous la forme d'étapes, cette aide représente une condition indispensable au sauvetage de la mutuelle. De plus, la nouvelle direction sera en charge du basculement de la gestion du RESS (régime étudiant de sécurité sociale) vers la CNAMTS (Caisse nationale d'assurance maladie) pour le 1er octobre prochain.

La fin de l'affaire LMDE ?

Le redressement de la mutuelle semble alors bien amorcé, le partenariat de la LMDE avec la CNAM (Caisse nationale d'assurance maladie) lui donnant également l'opportunité d'économiser pour améliorer sa compétitivité. La décision du TGI (Tribunal de grande instance) de Créteil concernant l'affaire de sauvetage ne sera prononcée qu'en automne prochain. Initialement prévues pour la fin du mois de juillet, les discussions des créanciers (Matmut, MGEN...) concernant l'avenir de la première mutuelle étudiante pourraient alors désormais impliquer Intériale.

Malgré ces avancées, l'Unef (Union nationale des étudiants de France) a déposé un recours en Conseil d'Etat contre la prolongation du mandat d'Anne-Marie Cozien, administratrice provisoire de la LMDE jusqu'en octobre. Cette dernière, dans l'incompréhension d'une telle décision, se défend : "La prolongation de mon mandat nous permet juste de mener à bien la transformation de la mutuelle". En effet, elle a toujours œuvré pour que l'Unef soit intégrée au processus de réforme de la LMDE, et veut croire que la mutuelle parviendra à sortir de cette situation.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)