Baisse à 0,75% du Livret A

Après étude de la question, c'est finalement une réduction du taux de rémunération du Livret A à 0,75 % qui sera mise en place à compter du 1er août. Mauvaise nouvelle pour les épargnants français qui devaient déjà se contenter d'un petit 1 %, et qui peuvent alors se poser la question de savoir s'il faut continuer à épargner.

Un niveau de baisse historique

Pour la première fois, le taux du Livret A va descendre sous la barre de 1 % pour atteindre 0,75 % à partir du 1er août 2015. Le dilemme sur lequel s'est penché le gouvernement a donc abouti à cette décision, d'après une annonce lundi 20 juillet du ministère des finances.


Suivant les recommandations de la Banque de France, ce nouveau niveau de plancher se justifie par la faiblesse de l'inflation (0,3 % hors tabac, sur 12 mois au mois de juin 2015). La rémunération de ce produit d'épargne, actuellement fixée à 1 %, aurait dû être réduite à 0,5 % conformément à la loi, selon la formule de calcul habituellement utilisée. Cependant, Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France, a choisi de ne pas la suivre en proposant une baisse moins importante.

Quelles alternatives d'épargne ?

En mettant le Livret A de côté, il reste les livrets bancaires classiques ou les comptes à terme, dont la fiscalité peut représenter un frein, tout comme leurs rendements. En effet, Les Sicav monétaires sont à exclure de part leur fiscalité non compétitive et car ils affichent souvent des revenus négatifs. Certains épargnants préfèrent le PEL (plan épargne logement) à 2 %, mais il n'est pas exonéré de prélèvements sociaux s'il n'est pas net d'impôts. Sachez que si l'épargne est retirée avant les deux premières années, le rendement sera ramené à celui du CEL (compte épargne logement) qui représente 0,75% brut... Il reste dans ce cas les fonds des contrats d'assurance-vie, qui prévoient tout de même des frais d'entrée qui nécessitent d'amortir les frais avant de rémunérer son épargne.

Arbitrer un livret A vers un contrat d'assurance-vie représente alors une solution intéressante lorsque l'on bénéficie d'un contrat sans frais d'entrée et d'une durée supérieure à huit ans. En assurance-vie, l'argent déposé est disponible à tout moment pour un retrait, mais cela prendra plusieurs jours pour obtenir la somme virée sur son compte bancaire. Avec un livret A, le transfert est plus rapide, d'autant plus si le compte courant et le livret proviennent du même établissement.