Dépassements d’honoraires : UFC-Que Choisir tire la sonnette d'alarme
un service de meilleurtaux.com

Dépassements d’honoraires : UFC-Que Choisir tire la sonnette d'alarme

Dépassements honoraires UFC-Que Choisir - Assurance maladie

Dans un communiqué du 11 décembre 2015, l'association UFC-Que Choisir s'inquiète de la hausse en valeur des dépassements d'honoraires de médecins spécialistes et des conséquences qui pourraient en découler. Elle dénonce également un manque de transparence de la part de l'Assurance Maladie sur la manière dont elle a divulgué les chiffres. Retour en détails sur ce communiqué.

Un constat de départ : les médecins spécialistes pratiquent deux fois plus de dépassements d'honoraires qu'il y a 20 ans. Cette pratique ne facilite pas l'accès aux soins pour les patients. Malgré la mise en place de plusieurs mesures visant à les réduire, les dépassements d'honoraires ne cessent d'augmenter en valeur.


La transparence de l'Assurance Maladie remise en cause

L'UFC-Que Choisir reproche dans une partie de son communiqué le manque de clarté des chiffres annoncés par l'Assurance Maladie concernant les dépassements d'honoraires des médecins spécialistes.

L'association dénonce une annonce plus que discrète faite par le biais d'un journal spécialisé avec « une habile et parcellaire sélection des chiffres ».

Cette manœuvre serait en contradiction avec la volonté du Ministère de la Santé et de l'Assurance Maladie de partager les données publiques en matière de santé de manière plus transparente.

Des chiffres qui ne refléteraient pas la réalité

L'assurance maladie a annoncé une baisse d'un point du taux moyen de dépassements d'honoraires des médecins de secteur 2 ou adhérents au Contrat d'accès aux soins, pour atteindre 54,1% en 2014.

Or, d'après le calcul effectué par l'UFC-Que Choisir, ce chiffre est en contradiction avec la réalité puisque « le total des honoraires augmente, cette baisse de taux n'empêche pas la masse des dépassements de continuer sa progression, pour atteindre près de 2,5 milliards d'euros l'année dernière ».

En clair, « la baisse affichée du taux de dépassement s'explique par une progression du nombre d'actes effectués sans dépassement par les médecins de secteur 2, notamment du fait du contrat d'accès aux soins et de l'interdiction récente d'en facturer aux bénéficiaires de l'Aide à la complémentaire santé » selon l'association.


Des mesures inefficaces et des réformes à prévoir

L'UFC-Que Choisir remet en cause le Contrat d'Accès aux Soins (CAS) en jugeant son bilan « désastreux ». Ce dispositif aurait permis l'ouverture des dépassements d'honoraires aux médecins de secteur 1 et poussé les jeunes diplômés à s'installer majoritairement en secteur 2.

L'association réclame des réformes urgentes comme une plus grande transparence de la part de l'Assurance Maladie, une réflexion sur la rémunération des médecins pour permettre l'arrêt des dépassements d'honoraires et un encadrement de l'installation des jeunes diplômés.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)