Santé visuelle : une enquête révèle les bons et mauvais points
un service de meilleurtaux.com

Santé visuelle : une enquête révèle les bons et mauvais points

Etude santé visuelle Mutualité française

Quand on sait que plus de 2 personnes sur 3 portent des lunettes correctrices et que ce chiffre n'est pas amené à baisser dans les années à venir, la santé visuelle est un sujet très important dans le quotidien de bon nombre de Français. Une enquête, menée par l'institut Harris Interactive pour le compte de la Mutualité française met en exergue plusieurs chiffres marquants.

Dans le cadre de ses Etats généraux de la santé visuelle, la Mutuelle Française a présenté son enquête menée par Harris Interactive auprès d'un échantillon de 1 500 personnes majeures, qui aborde tous les sujets liés à la santé visuelle. Des chiffres peuvent être encourageants quand d'autres poussent à une réflexion nécessaire invitant au changement.


Les chiffres réconfortants

En premier lieu, 52% des Français trouvent la situation concernant la santé visuelle « satisfaisante ». Les éléments les plus satisfaisants sont la qualité des équipements (79%), la détection des troubles visuels (66%) ou les pathologies oculaires (54%)

71% des sondés déclarent être attentifs à leur santé personnelle visuelle. La confiance envers les professionnels de santé se porte bien puisque les ophtalmologues (83%), opticiens (64%) et orthoptistes (62%) recueillent plus d'avis positifs. Les réseaux d'opticiens ont une bonne image (90%) auprès des Français, estimant à 75% qu'ils peuvent permettre de réaliser des économies.

La généralisation du dépistage (94%) et le remboursement échelonné (61%) sont des points qui seraient à approfondir pour une responsabilisation des patients. Les personnes sondées veulent plus de contrôle chez les opticiens pour éviter les abus (91%) ou une meilleure formation pour de meilleures compétences (89%).

De manière plus générale, l'échantillon représentatif est favorable à la mise en place de dispositions visant à améliorer la santé visuelle, comme une meilleure prévention ou des unités de soins mobiles.

Les chiffres préoccupants

Le coût des équipements (22%) et le remboursement (21%) ont une mauvaise image auprès des Français tout comme les délais pour obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologue (22%). Par ailleurs, 32% estiment que l'égalité d'accès aux soins et équipements optiques n'est pas réelle. Notons que pour 4 Français sur 10 l'accès aux équipements optiques est difficile, et qu'un tiers des sondés déclarent avoir renoncé à se soigner ou s'équiper en matière de santé visuelle.


La coopération entre professionnels de santé visuelle reste un sujet délicat, puisque 70% des sondés estiment qu'elle est faible voire inexistante. Les rôles des différents acteurs de la branche ne sont pas clairs dans leur esprit (49%).

Beaucoup estiment que certaines catégories de personnes sont défavorisées en matière de santé visuelle, comme les personnes en situation de handicap (52%), les personnes âgées (56%) et les personnes en situation précaire (67%).

Plus globalement, l'information sur la santé visuelle est jugée insuffisante à 59%, constat partagé par les professionnels de santé.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)