Les chirurgiens-dentistes accablés par la Cour des comptes
un service de meilleurtaux.com

Les chirurgiens-dentistes accablés par la Cour des comptes

Rapport Cour des Comptes santé dentaire

Selon Le Figaro qui a pu consulter un rapport de la Cour des comptes, le secteur dentaire présente de multiples défaillances. Entre des soins jugés trop chers et des dépassements d'honoraires incessants, la Cour des Comptes estime que c'est la santé bucco-dentaire des Français qui en pâtit. Un rapport définitif sera présenté en septembre.

La Cour des comptes n'est pas tendre avec le secteur dentaire

Le moins que l'on puisse dire est que la Cour des comptes, dans le rapport que s'est procuré Le Figaro, n'a pas mâché ses mots à l'encontre du secteur dentaire. Elle estime même qu'il est nécessaire de « réformer profondément l'organisation » des soins dentaires au regard de l'état de santé bucco-dentaire des Français jugé « médiocre ».


D'après les magistrats de la Cour des comptes, le secteur dentaire serait plombé par les dépassements d'honoraires des professionnels de santé qui priveraient près de 20% des patients de soins dentaires.

La Cour des comptes s'alarme également sur un « désengagement » des pouvoirs public, d'un « manque de transparence », d'une « faillite des politiques publiques face aux professionnels » et d'une « indigence des contrôles de la profession ».

Revoir le système de remboursements pour les soins dentaires

Par le biais des calculs effectués par la Cour des Comptes, la Sécurité sociale prend en charge les remboursements à hauteur de « seulement 33% des 10,6 milliards d'euros des dépenses bucco-dentaires et les mutuelles environ 39% ». Sous-entendu, les patients régleraient « plus de 2,6 milliards d'euros ».

La Cour des comptes pointe du doigt les professionnels du secteur : « Les engagements pris par la profession n'ont en effet jamais été à la hauteur des efforts consentis par l'Assurance-maladie. Ils n'ont par ailleurs pas été respectés ». De plus, la Cour des comptes révèle que suite aux « trois hausses de tarifs accordées depuis 2006 aux professionnels, qui lui ont coûté 160 millions d'euros par an, la Sécu n'a pas atteint son objectif de contenir l'envolée des dépassements d'honoraires ». De leur côté, les professionnels de santé du secteur jugeraient ces hausses trop faibles.


La Cour des comptes préconise de « laisser les seules complémentaires santé rembourser les soins lourds » pour donner la possibilité à la Sécurité sociale de mieux intervenir sur les remboursements des « actes dentaires plus légers de prévention et d'entretien ». Il adviendrait donc au patient de bien choisir sa mutuelle dentaire pour les remboursements de soins lourds.

Les négociations prévues au mois de septembre entre les syndicats des professionnels du secteur dentaire, complémentaires santé et l'Assurance Maladie risquent de se dérouler dans un climat tendu. En attendant, les patients ne peuvent que comparer les contrats de mutuelle dentaire pour espérer être remboursés au mieux de leurs frais de santé bucco-dentaires.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)