Sécurité sociale : le déficit passe sous la barre des 10 milliards
un service de meilleurtaux.com

Sécurité sociale : le déficit passe sous la barre des 10 milliards

Baisse du déficit de la Sécurité sociale

La dernière estimation en date évalue le déficit de la Sécurité sociale pour 2016 à 9,1 milliards d'euros, soit 1,7 milliard de moins qu'en 2015. La baisse du déficit est de 600 millions supérieure à ce qui avait été prévu.

C'est dans le rapport de la CCSS, la Commission des comptes de la Sécurité sociale, qu'a été publiée cette estimation : le déficit devrait passer sous la barre des 10 milliards d'euros pour 2016, « son plus bas niveau depuis 2002 » selon Marisol Touraine, la ministre de la Santé, qui déclare également que le gouvernement « aura réduit de 70 % le déficit dont il a hérité. »


Branche maladie : toujours plus de 5 milliards de déficit

La Sécurité sociale est délimitée entre plusieurs branches autonomes qui enregistrent chacune un déficit important. Parmi elles, la branche maladie est la plus mal placée avec un déficit qui dépasse toujours les 5 milliards d'euros malgré la diminution. En 2015 il atteignait plus précisément les 5,8 milliards pour 5,2 milliards en 2016, soit une amélioration d'un milliard supérieure aux prévisions.

Cette baisse du déficit intervient alors que l'Ondam, l'objectif national de dépenses d'assurance maladie, « ne devrait progresser que de 1,8%, soit son taux le plus bas depuis 1998 » selon la Commission.

La CSMF, la confédération des Syndicats Médicaux Français, n'a pas manqué de faire part de l'implication des médecins dans la diminution du déficit : « En matière de maîtrise médicalisée, les médecins libéraux ont réalisé 85 % des objectifs fixés, ce qui a permis de faire 600 millions d'économies » précise-t-elle dans un communiqué.

Les branches famille et retraites en excédent

Les autres branches de la Sécurité sociale se portent mieux, et les branches famille et retraites sont même en excédent de 500 millions d'euros chacune « pour la première fois depuis de nombreuses années. » Un joli score qui s'explique par le relèvement de l'âge de départ à la retraite de 60 à 62 ans et le peu de revalorisations des pensions. Du côté de la branche famille c'est la modulation des allocations familiales qui a permis cette réduction du déficit.


Pas d'amélioration pour le Fonds solidarité vieillesse (FSV)

Cependant, aucune réduction du Fonds de solidarité vieillesse n'est prévue par la CCSS. Le déficit de ce Fonds servant essentiellement à payer la cotisation retraite des chômeurs demeurerait à un niveau de – 3,9 milliards d'euros en 2016, le même qu'en 2015. Le chiffre est ici de 200 millions supérieur aux prévisions établies à cause « d'une baisse de ses recettes (-1,8%) plus forte que celle de ses dépenses (-1,3%). »

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)