Les Français boudent leurs ordonnances
un service de meilleurtaux.com

Les Français boudent leurs ordonnances

Une étude parue en 2014, et réalisée par le cabinet de santé IMS, mettait en exergue une certaine réticence des Français à prendre leurs traitements. Trois ans plus tard, le constat semble être identique.

Français boudent ordonnances

Une nouvelle étude vient de paraître et a été menée sur un million de patients atteints de diabète, d'asthme et d'hypertension artérielle. Le but était de répondre à cette question : pourquoi les malades ne prennent pas toujours leurs médicaments ?

Des moments de fragilité

« Cette seconde étude était destinée à trouver les facteurs qui expliquent la mauvaise observance entre pathologies et patients » précise Claude Le Pen, économiste de la santé. Le résultat de cette étude prouve qu'il existe des moments de fragilité chez le patient. Toujours d'après Claude Le Pen : « Le verdict, c'est qu'il y a des moments de fragilité quand on souffre de pathologies chroniques. Des moments où l'on sait qu'on est malade, mais on a du mal à suivre le traitement ».


Les moments de fragilité arrivent à deux occasions distinctes : « Quand on vous annonce que vous aurez à suivre un traitement de médicaments toute votre vie, il y a un temps de latence. Là, l'observance est faible » souligne alors l'économiste de la santé. Le second acte arrive à l'occasion d'un changement de traitement : « Le deuxième moment, poursuit Mr Le Pen, c'est quand on change de traitement parce que celui-ci ne marche pas ou qu'il a des effets secondaires. Tout changement de traitement est aussi un moment de fragilité, on voit des chutes d'observance à ces moments » explique-t-il.

Nous voyons ainsi pourquoi les Français peuvent parfois être réticents quant à la prise de certains traitements, ce qui pourrait paraître étonnant, mais est finalement bien plus courant que l'on ne pense.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)