L’eCall va s’installer dans votre auto !
un service de meilleurtaux.com

L’eCall va s’installer dans votre auto !

D’ici avril 2018, les nouveaux modèles de véhicules seront tous équipés d’un système d’appel d’urgence, dénommé eCall. Ce sont les sociétés d’assistance qui vont mettre en place ce dispositif.

eCall véhicules européens

L'eCall paneuropéen, sera, à partir du 1er avril 2018, systématiquement installé sur les nouveaux véhicules. Il permettra notamment aux véhicules d'appeler les services de secours et de retrouver le lieu de l'incident facilement, grâce à la géolocalisation.

Réduire le nombre de décès

L'objectif est clair : réduire le nombre de morts sur les routes européennes. Ce dispositif sera donc mis en place dans l'ensemble des pays de l'UE. Concrètement, c'est un système d'appel d'urgence embarqué, sous forme de bouton d'appel. Ainsi, grâce à un appel automatique et à la géolocalisation, les secours pourront arriver plus rapidement sur les lieux du sinistre. En cas d'accident, L'eCall appellera immédiatement le 112, le numéro d'appel d'urgence européen. Le déclenchement de l'appel est soit automatique, soit manuel :

  • si un accident déclenche l'airbag, l'appel se fait automatiquement sous forme d'alerte et les données sont transmises au 112 immédiatement, sans nécessité de parler,
  • si l'impact ne déclenche pas l'airbag, l'appel peut se faire manuellement par l'automobiliste qui peut alors dialoguer avec les secours (il appuie sur un unique bouton, au lieu de sortir son téléphone mobile et de taper le numéro, ce qui représente un gain de temps considérable).

Pour les appels manuels, les sociétés d'assistance réceptionneront alors les alertes et les redirigeront vers les interlocuteurs appropriés. D'après le SNSA (Syndicat National des Sociétés d'Assistance), « seuls 10 % des appels eCall concernent des situations d'urgence ».


Plusieurs données collectées

Outre les échanges téléphoniques, plusieurs informations seront alors collectées :

  • la gravité de l'incident,
  • le véhicule : la marque et le modèle,
  • la localisation du sinistre.

Grâce à ces données, une décision sera prise en 75 secondes. Si la situation est jugée grave, les services de secours sont alors dépêchés sur place, sinon l'appel est transféré à la société d'assistance de l'usager.

Sauver des milliers de vies chaque année

D'après Eurostat, en 2015, 26 000 personnes ont trouvé la mort sur les routes européennes . L'eCall a donc pour finalité de baisser ce chiffre : « La Commission européenne espère sauver 2.500 vies chaque année sur la route avec la mise en place de l'eCall dans les véhicules européens » nous indique Nicolas Gusdorf, président du SNSA.

Il faut savoir que ce système existe depuis plus de 10 ans, mais n'a jamais vraiment été mis en place, comme l'indique Nicolas Gusdorf : « Cette technologie existe depuis 2003 et est proposée par certains constructeurs. Cependant, elle équipe seulement 2 % du parc automobile aujourd'hui. Nous estimons qu'un véhicule sur deux devrait en être équipé d'ici 2025. ». Le SNSA avance un chiffre de 30 000 appels dès 2018, 150 000 en 2019 et 400 000 en 2020.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €