Un forfait de 12 séances de psychologie gratuites pour les jeunes
un service de meilleurtaux.com

Un forfait de 12 séances de psychologie gratuites pour les jeunes

Selon une étude du gouvernement, 10% des jeunes de 11 à 21 ans en France souffrent de solitude, d'anxiété ou de problèmes psychologiques. Un décret paru au Journal Officiel le 07 Mai 2017 autorise les expérimentations dans plusieurs départements afin d’améliorer leur prise en charge.

séances de psychologie remboursées pour les enfants

La gratuité des 12 premières séances chez le psychologue pour les adolescents

Les consultations chez un psychologue font partie des frais médicaux les plus chers en France. D'autant plus que les séances de psychiatrie ou de psychologie ne sont pas toujours remboursées par la Sécurité Sociale et les mutuelles.

Pour faciliter l'accès des plus jeunes aux soins psychologiques, une loi de financement de la sécurité sociale du 23 décembre 2016 prévoit en son article 68 l'expérimentation du remboursement intégral des consultations chez un psychologue libéral pour les jeunes de 11 à 21 ans. Cette mesure s'inscrit dans le cadre d'un plan pour le bien-être et santé des jeunes dit « Pass' Santé Jeune » mis en place par le gouvernement.


Prévue initialement pour les 6-21 ans, l'expérimentation ne concernera finalement que les 11-21 ans.

Pour les jeunes en détresse psychologique, le médecin traitant, le pédiatre ou les médecins scolaires pourront désormais orienter les parents vers un psychologue libéral pour une série de 12 consultations entièrement remboursées par la Sécurité sociale.

Le consentement éclairé de l'adolescent concerné

Même si elles sont mineures, la participation des jeunes personnes concernées nécessite leur approbation ainsi que celle du titulaire de l'autorité parentale. Les médecins, particulièrement les médecins scolaires, n'ont pas le droit d'imposer ces séances de psychologie aux élèves en difficulté.

De plus, les jeunes gens présentant des troubles psychiatriques importants ou des signes suicidaires seront exclus du dispositif de l'expérimentation. Ils devront être orientés vers des instituts plus spécialisés.

Une expérimentation encore réduite géographiquement

Pour l'instant, le décret prévoit la mise en place de cette expérimentation dans certains départements :

  • Ile-de-France,
  • Deux communes des Yvelines,
  • Quatre communes du Val-d'Oise,
  • La Loire-Atlantique,
  • Maine-et-Loire,
  • La Meuse, les Vosges et les Ardennes,
  • Et le Haut-Rhin.

Les psychologues libéraux concernés sont tenus d'adhérer à la charte de l'expérimentation et seront donc inscrits sur une liste. Cette expérience est prévue pour une durée de 4 ans avant d'être éventuellement étendue à toute la France.

La mesure, très attendue, est bien accueillie par les professionnels de la santé, inquiets de la hausse préoccupante du nombre de jeunes se disant isolés et souffrants d'épisodes de dépression.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)