Cyberattaques: l'assurance se développe
un service de meilleurtaux.com

Cyberattaques: l'assurance se développe

La cyberattaque du vendredi 12 mai 2017 l’a prouvé : la cybercriminalité est devenue une menace à l’échelle planétaire et prend des formes de plus en plus diversifiées et indétectables : ransomware, mouse jacking, vol ou détournement de données. Face à la recrudescence des attaques et à l’importance de leurs conséquences, les assureurs commencent à réagir.

cybercriminalité assurance generali

Mieux protéger les TPE/PME du cyber-risque

Les cyberattaques concernent tous les acteurs de la société: particuliers, entreprises ou administrations. Mais force est de constater que les principaux impactés sont généralement les entreprises de petite ou de moyenne taille.

Une étude IFOP montre que, en France, près de 77% des cyberattaques toucheraient les TPE/PME. Par ailleurs, les dommages de ces attaques numériques peuvent se révéler d'une importance telle qu'elle pourrait compromettre l'avenir même de l'entité touchée. Outre la baisse ou l'interruption des activités pendant une certaine durée, une cyberattaque peut également impacter la réputation ainsi que les relations contractuelles de l'entreprise touchée, notamment celles avec ses partenaires et/ou sa clientèle.


Pourtant, seulement un tiers des entreprises de petite ou moyenne taille se dit consciente des dangers d'une cyberattaque et prend les précautions de prévention nécessaires. Pour les autres, elles disposeraient de systèmes vulnérables et facilement accessibles aux hackeurs.

Les assureurs : nouveaux acteurs de la cybersécurité

Si la plupart des assureurs proposent désormais aux professionnels des assurances cyber-risques et e-reputation, un assureur a décidé d'aller plus loin. Generali s'associe à ENGIE Ineo et Europ Assistance pour lancer une offre d'assurance spécifique pour les TPE/PME. Cette dernière vise la réparation et l'indemnisation de ces entreprises en cas de cyberattaque. Le partenariat entre les trois sociétés a pour but d'optimiser au maximum la prise en charge de l'entreprise touchée. Elle sera axée sur trois points :

  • Europ Assistance assurera une prise en charge immédiate :

    Europ Assistance dispose d'un service d'assistance informatique disponible à tout moment. Elle prendra en charge l'entreprise victime d'une cyberattaque dans les plus brefs délais. Les chargés d'assistance travailleront en collaboration avec les experts informatiques d'Engie Ineo. Ils mettent également en place un accompagnement humain de l'entreprise afin de s'assurer qu'elle comprenne les différentes étapes du processus de restauration.

  • La réparation des données par Engie Ineo

    Une fois la cyberattaque avérée, la société Engie Ineo sera chargée de restaurer les données informatiques. A cet effet, son équipe technique devra effectuer une enquête pour établir un diagnostic et déceler les preuves de l'attaque. Ils doivent ensuite reconstituer et restaurer les différentes données volées ou cryptées par les hackeurs. Le contrat d'assurance prévoit une garantie "temps d'intervention" d'une heure. Enfin, les services informatiques de l'entreprise devront étroitement collaborer avec la société Engie Ineo.

  • Generali indemnisera les dommages

    Pour l'assureur Generali, sa mission tiendra à l'indemnisation des dommages matériels mais aussi des pertes financières découlant de l'attaque. Elle prendra donc en charge les frais d'expertise et de restauration des données, les pertes d'exploitation ainsi que la responsabilité civile et autres frais générés par la cyberattaque.Pour couvrir exactement chaque entreprise assurée, Generali prévoit de mettre en place un questionnaire spécifique afin d'évaluer le niveau d'exposition de l'entreprise au risque d'attaque numérique et d'adapter la protection selon sa taille.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)