Cyril Hanouna Maaf Groupama

La polémique

La polémique date du 18 mai dernier, durant une séquence où Cyril Hanouna piégeait des homosexuels avec une fausse petite annonce. Suite à cela, le CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) a reçu plus de 20 000 plaintes, alors que la moyenne annuelle se situe autour des 36 000. Des sanctions devraient alors être prises par le gendarme de la télévision.

Les annonceurs quittent le plateau

Peu après le scandale, beaucoup d'annonceurs ont décidé de se retirer et demandent donc d'arrêter leurs campagnes publicitaires. Il s'agit de marques connues comme Peugeot, SFR, Skoda, Orange ou encore Pringles. Ces annonceurs ne veulent donc plus être associés à l'émission.

Du côté des deux assureurs Groupama et Maaf, ils ont eux aussi exprimés leur mécontentement. Le premier, même s'il n'avait pas de campagnes prévues cette semaine-là, ne veut plus qu'elles soient diffusées pendant le créneau de l'émission. Le second annonce vouloir définitivement arrêter ses investissements. Le retrait des annonceurs est un coup dur indéniable pour la chaîne et l'émission.