Santé : les travailleurs du sexe créent leur propre mutuelle
un service de meilleurtaux.com

Santé : les travailleurs du sexe créent leur propre mutuelle

La France, contrairement à certains de ses voisins (Allemagne, Suisse ou Pays-Bas entre autres) ne reconnait pas la prostitution comme étant une profession à part entière. Outre la question éthique que pose une telle reconnaissance, cette carence de statut juridique nuit fortement aux personnes qui choisissent cette activité notamment lors de la souscription d’une mutuelle santé.

prostitution création mutuelle santé et prévoyance

L'absence de couverture sociale pour les prostitué(e)s

Officiellement, les travailleurs du sexe n'ont pas de métier et par conséquent, ils ne disposent pas de couverture sociale légale comme toute personne salariée en France. La conséquence est grande pour eux. En l'absence de régime social, les frais découlant d'une maladie ou encore d'un arrêt de travail restent entièrement à leur charge.

Axelle, représentante du Syndicat des travailleurs du sexe (STRASS) précise « Quand on a un pépin de santé important, le principal est d'être concentré sur sa guérison. Mais quand vous ne savez pas ce que vous allez manger le lendemain, c'est intolérable ».


Pour certaines prostituées, la solution résidait donc dans la dissimulation de leur véritable activité pour pouvoir bénéficier d'une couverture santé. Elles se déclaraient alors auprès des mutuelles comme étant des travailleurs indépendants et plus précisément des « masseuses ».

Mais là encore, le risque demeure. Mentir sur sa profession lors de la souscription d'une assurance équivaut à une fausse déclaration sanctionnée par une annulation du contrat et une non-prise en charge des soins.

Le STRASS crée sa propre mutuelle santé et prévoyance

Face à la méfiance des organismes de santé à leur égard, le STRASS a simplement décidé de réunir les travailleurs du sexe afin de créer sa propre mutuelle santé. Il a donc déclaré jeudi 15 juin, qu'il créait, en partenariat avec la MPI (Mutuelle prévoyance interprofessionnelle), son assurance santé et prévoyance.

Cette mutuelle prendra en charge le remboursement des frais médicaux mais surtout les frais liés à une incapacité de travail.

Le syndicat avoue avoir essuyé plusieurs refus et silences de la part des mutuelles sollicitées à cet effet. Mais au final, la MPI a accepté le partenariat. Pour Emilie Thirion de la MPI, il ne s'agit pas d'un devoir politique mais simplement d'une volonté de protéger tout type de travailleurs : « Nous qui prônons des valeurs de lutte contre l'exclusion et de rejet des discriminations, sommes ravis. ».

Le Strass explique que la création de cette mutuelle intervient dans un climat d'agressions en hausse contre les prostituées et de l'absence de prise en charge des frais médicaux qui en découlent.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)