Prévoyance et travailleurs indépendants : nouvel eldorado des assureurs
un service de meilleurtaux.com

Prévoyance et travailleurs indépendants : nouvel eldorado des assureurs

Les travailleurs non-salariés (TNS) ou travailleurs indépendants faisaient jusqu’à présent l’objet d’une certaine défiance de la part des assureurs notamment lors de la souscription d’un contrat de prévoyance. Pourtant, ils enregistrent un faible taux de sinistralité. Désormais, certains assureurs ont décidé de changer la donne et de prévoir des contrats spécifiques pour eux.

prévoyance TNS assurances

Les TNS : un marché à conquérir

Contrairement aux salariés, les travailleurs indépendants et non-salariés qui souhaitent souscrire un contrat de prévoyance couvrant les risques d'invalidité, d'incapacité ou de décès, doivent préalablement subir des examens médicaux exigés par les compagnies d'assurance.

Pourtant, selon une étude réalisée par l'Argus de l'Assurance en février 2017, les travailleurs indépendants représentent un marché idéal pour les contrats de prévoyance. En effet, cette étude démontre qu'actuellement seulement 54% des TNS disposent d'un contrat de prévoyance maladie - incapacité – décès.

Face à ce faible taux de couverture, ceux-ci invoquent le coût élevé des offres proposées (61%), les formalités importantes demandées lors de la souscription (22,1%) ou encore le manque de clarté des offres (16,9%).


En outre, de nombreux travailleurs non-salariés sont des chefs d'entreprises, et pour les compagnies d'assurances, cela peut les conduire à couvrir toute l'entreprise : « accéder au marché des TNS revient à accéder aux contrats collectifs qui y sont associés » précise Estelle Villermet d'Actuaris. Tout cela sans compter le fait que les non-salariés se mettent moins en arrêt de travail que les salariés car le maintien de leur activité en dépend fortement.

Les compagnies d'assurance sur le qui-vive

Ciprès Assurances a été le premier à se saisir du marché des travailleurs non-salariés en proposant, depuis mars 2017 une offre de prévoyance qui leur est spécialement dédiée. Cette dernière permet la souscription du contrat sans obligation de passer des examens médicaux. Une seule déclaration d'activité suffit.

Le courtier spécialisé dans la protection sociale a été rapidement rejoint par CNP Assurances, AG2R ou encore MFPrévoyance et Allianz qui ont également choisi de se positionner en faveur de la prévoyance des TNS en développant de nouvelles offres.

Pour Arnaud Berjon, directeur associé adjoint de Ciprès Assurances, cet engouement était prévisible et s'explique aisément : « un marché rentable et non équipé aiguise forcément les appétits ».

L'heure est donc à la mise en place d'offres entièrement dédiées aux TNS et à la simplification des formalités de souscription pour eux. Les assureurs s'adaptent pour pouvoir conquérir un marché jusqu'içi laissé à l'abandon. Ainsi, Allianz a décidé de réformer entièrement le processus de souscription d'un contrat prévoyance pour les travailleurs non-salariés. Le nouveau système prévoit une procédure simplifiée avec un questionnaire médical en ligne.

Contrairement à Ciprès Assurances, Allianz continue à jouer la carte de la prudence en exigeant toujours un questionnaire médical, tout en essayant de simplifier les règles pour conquérir ce secteur.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)