Les dernières innovations en matière d’assurance vie
un service de meilleurtaux.com

Les dernières innovations en matière d’assurance vie

L’assurance vie a connu de nombreux changements ces derniers temps. En cause, les circonstances affectant le marché. Si auparavant le fonds en euros était le principal constituant de l’investissement des capitaux placés en assurance vie, celui-ci commence à être écarté.

assurance vie

Suppression progressive des contrats monosupports

Le contrat d’assurance vie peut être monosupport (composé uniquement de fonds en euros), ou bien multisupport (composé de fonds en euros et de diverses unités de compte). Les fonds en euros sont constitués d’investissements obligataires et d’autres produits financiers. Dans ce contexte, le capital de l’épargnant est à l’abri de l’inflation, celui-ci est garanti par l’assureur.

Le contrat monosupport d’assurance vie est réputé sans risque, mais offre une rémunération plus amoindrie que les placements risqués. Ces derniers temps, le rendement obligataire a connu une baisse significative. Ce qui implique que la rémunération des fonds en euros suit également ce mouvement. À cela s’ajoutent les contraintes prudentielles liées à la réglementation Solvabilité II. Ces circonstances ont mis le marché de l’assurance vie en difficulté. La rentabilité du placement n’est plus convenable même en tenant compte de l’absence de risque.

Afin de remédier à cette situation, les assureurs ont pris des mesures drastiques en vue de réformer les produits de l’assurance vie. Aussi, comme c’est la rentabilité de l’investissement des fonds en euros qui est remise en cause, les contrats monosupports sont progressivement supprimés. Les assureurs favorisent actuellement l’adoption des contrats multisupports qui incluent les unités de compte.

Mise en avant des contrats multisupports et transformation de leurs contenus

Pour compenser la suppression des contrats monosupports, les composants des contrats multisupports sont soumis à des modifications en faveur des nouvelles tendances. À titre d’exemple, on peut citer le remplacement d’Actiplus ou Mutavie par Multivie. Le Compte épargne Maaf est désormais appelé Winalto et Mif s’est transformé en Compte épargne Libre Avenir Multisupport.

Certains assureurs, craignant que le changement soit trop brusque pour persuader les épargnants, décident d’opérer des modifications plus atténuées. Au lieu de fermer tous leurs fonds en euros, ils proposent aux clients de choisir les « fonds en euros de croissance » ou les « fonds en euros dynamique ».

En ce qui concerne les unités de compte qui n’arrivent pas à séduire les épargnants comme les fonds en euros, les compagnies d’assurance ont opéré quelques modifications en vue de motiver les clients à les choisir. Leur méthode consiste à orienter ces unités de compte vers l’attente des épargnants et à démontrer la transparence des prélèvements des frais.

En plus de ces modifications, les assureurs accompagnent les épargnants dans la gestion du capital investi en UC. Pour ce faire, les assureurs engagent des spécialistes en gestion d’actifs pour conseiller les clients sans pour autant les obliger à agir selon ses indications.