Le prix des péages va être revalorisé dès 2019

Un accord entre les sociétés d'autoroutes et l'Etat

Le 11 septembre dernier, France 2 avait révélé un document secret datant du 9 avril 2015 dans lequel un accord avait été passé entre les sociétés gérantes d'autoroutes et l'État. Celles-ci se seraient engagées, à hauteur de 3,2 millions d'euros, à financer les travaux incombant certaines autoroutes. L'État aurait, pour sa part, promis de stabiliser la fiscalité des sociétés et d'augmenter la durée des concessions en réponse au gel des tarifs mis en place en 2015. Ainsi, les automobilistes devraient payer le péage 0.76% plus cher que d'ordinaire

Un besoin de financement critiqué

On se rappelle toutefois de l'engagement qu'avait pris Ségolène Royal, alors ministre de l'écologie, qui promettait de : « rendre aux automobilistes un peu d'équité tarifaire ». Et pourtant, en décembre 2016, l'Autorité de Régulation des Activités Ferroviaires et Routières (ARAFER) avait déjà annoncé la possibilité d'une hausse des tarifs due au manque de financements. Par ailleurs, elle avait également mis en avant les écarts conséquents entre le besoin financier des autoroutes et les hausses de tarifs, mettant en exergue l'injustice de faire payer au contribuable la majeure partie du financement.