La taxe sur les chevaux fiscaux inquiète les collectionneurs
un service de meilleurtaux.com

La taxe sur les chevaux fiscaux inquiète les collectionneurs

Comme les autres biens de luxe, les automobiles au-dessus de 36CV qu’elles soient neuves, d’occasions ou même de collection seront taxées.
Taxe chevaux fiscaux

Une taxe pour compenser les modifications de l'ISF…

Cette nouvelle mesure correspond à une taxation de n'importe quels véhicules dépassant les 36CV. Au moment de l'achat, pour chaque cheval fiscal supplémentaire le propriétaire du véhicule devra s'acquitter de la somme de 500 euros, avec un plafond de 8000 euros. Il faut bien sûr prendre en compte les frais « classiques » liés à l'immatriculation lors de l'achat en plus de cette taxe.

Il est à noter que cette nouvelle législation prend également en compte les métaux précieux, les yachts et tous les autres «signes extérieurs de richesse».

Le gouvernement compte récolter 30 millions de recettes annuelles avec ce nouveau dispositif.


…qui agace les collectionneurs

Les propriétaires de véhicules de collection de décolèrent pas, la fédération des véhicules d'époque (FFVE) demande au gouvernement d'exclure les véhicules de collection de ce dispositif.

"Ainsi la Lincoln 1975 dispose de 215 ch DIN avec son 7,5 L (pour un poids de 2,5 t), la Séville 1981 140 ch avec 6 L soit de l'ordre de la puissance réelle d'une Peugeot 308 HDI qui plafonne à 6-7 CV fiscaux !", ajoute la FFVE.

Pour eux, il ne faut pas mettre sur un même pied d'égalité les personnes les plus riches possédant un énorme patrimoine immobilier et les personnes possédant quelques véhicules de collection et étant globalement plus passionnées que fortunées.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €