Emmener son animal de compagnie au bureau, une pratique vertueuse ?
un service de meilleurtaux.com

Emmener son animal de compagnie au bureau, une pratique vertueuse ?

Dans les pays anglo-saxons, de très nombreuses entreprises acceptent la présence des animaux de compagnie de leurs salariés dans leurs locaux. Si la tendance n’est pas encore arrivée en France, des études très sérieuses voient dans cette pratique une solution anti-stress très efficace et une démarche fédératrice.

emmener animal bureau

Les vertus de la présence d'animaux de compagnie au travail

Des États-Unis au Japon en passant par l'Angleterre, les propriétaires de chiens peuvent les emmener sur leur lieu de travail. Les grands groupes comme Google, Facebook, Etsy, ou encore Amazon font partie de ces entreprises « pet friendly » persuadées que venir avec son animal contribue à la motivation, au bien-être et par conséquent à la productivité de leurs collaborateurs.

Des spécialistes comme le professeur Randolph Barker de la Virginia Commonwealth University ont conclu aux bienfaits de la pratique. Les résultats de son étude publiée dans l'International Journal of Workplace Health Management révèlent que les employés ressentent moins de stress les jours où leurs fidèles compagnons à pattes les accompagnent.

Selon les adeptes de la pratique, cette différence s'explique par une moindre inquiétude quant à l'animal resté seul dans son appartement, une plus grande envie d'aller travailler le matin, moins d'absentéisme… Et durant la journée, les moments où le chien apaise son maître et l'aide à décompresser sont nombreux : caresses, jeux, petite promenade. Enfin, le chien est considéré comme un animal « social » qui peut contribuer à créer des liens et favoriser la cohésion.

Quels blocages à l'essor de la pratique « Pets at work » en France ?

Alors, à quand un affichage #wearebetterwithpets dans les entreprises françaises ? 44 % des salariés interrogés dans le cadre d'un sondage Ifop n'osent même pas l'envisager. Et pourtant, les Français possèdent 63 millions d'animaux domestiques et aucun texte légal n'interdit leur présence au sein des entreprises dans la plupart des secteurs d'activités. Le changement s'annonce difficile. D'une part, les dirigeants et employés ignorent les vertus et les modalités juridiques de l'instauration d'une telle pratique. D'autre part, ils redoutent la réaction des autres salariés, car tous ne sont pas forcément enthousiastes à supporter les inévitables petits désagréments de nos petits compagnons.

L'entreprise désireuse de se lancer dans ce projet doit par conséquent commencer par s'assurer que tout le monde est d'accord afin d'éviter les tensions. Ensuite, si elle loue ses locaux, l'accord du syndic de copropriété ou du propriétaire est nécessaire. Enfin, pour que la cohabitation se passe dans les meilleures conditions, une organisation adéquate doit être mise en place avec une charte informant l'ensemble du personnel : responsabilités des propriétaires des animaux, indications des lieux autorisés et interdits, etc.