Nouvelle donne fiscale pour l’assurance-vie
un service de meilleurtaux.com

Nouvelle donne fiscale pour l’assurance-vie

Le mode d’imposition des produits d’un contrat d’assurance-vie vient d’être à nouveau modifié. Comme le prévoit le projet de loi de finances 2018, les nouveaux versements effectués depuis le 27 septembre 2017 sont désormais soumis à une taxe à taux unique de 30 %, et non plus à un taux dégressif comme c’était le cas auparavant, lorsque l’encours dépasse un certain seuil.
Nouvelle donne fiscale assurance-vie

Entrée en vigueur de la taxe à taux unique de 30 %

Les ministres de l'Économie et des Comptes publics ont présenté le 27 septembre dernier le projet de loi de finances 2018. À cette occasion, ils ont confirmé l'entrée en vigueur dès cette date du prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 %, également appelé « flat tax », pour les contrats d'assurance-vie.

Une application rétroactive (le PLF ne sera voté qu'en fin d'année) qui viserait à éviter des mouvements massifs de capitaux ; les épargnants risquent en effet de se précipiter pour effectuer des retraits afin d'échapper à la nouvelle taxation.


Cette annonce n'a toutefois rien de très surprenant, comme l'explique Stéphane Carlucci, directeur général de LinXea :

« Nous avons indiqué à tous nos clients de se préparer pour le 27 septembre. Habituellement, toutes les grandes réformes qui ont concerné l'assurance-vie sont entrées en vigueur à l'annonce du budget ».

Qui est concerné par cette réforme ?

Si le PLF vient à être adopté en l'état par l'Assemblée, le taux unique de 30 % devrait donc s'appliquer à tous les retraits effectués à partir du 1er janvier 2018. Toutefois, comme l'a expliqué Bercy, seuls les encours supérieurs à 150 000 euros pour une personne seule (et 300 000 euros pour un couple) sont concernés par cette nouvelle fiscalité.

Bien entendu, cette mesure a suscité le mécontentement des assureurs, qui ont plaidé, au contraire, un allègement de l'imposition pour les contrats de plus de 8 ans, dont le taux étant actuellement de 23 % (option prélèvement forfaitaire libératoire). Pour rappel, cette fiscalité attractive ne concerne pour l'heure que les contrats de plus de 10 ou 12 ans, et investis pour partie en actions.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)