A quoi sert l'argent des radars

Le financement de la sécurité routière

Les personnes qui se posaient la question ont maintenant leur réponse : 92% des amendes des radars automatiques sont investies dans la sécurité routière. 92% cela correspond en 2016 à 845,2 millions d'euros répartis entre l'Agence de financement des infrastructures de transports en France (41,6% du montant soit 351,5 millions d'euros), les collectivités territoriales (30,1% soit 254,7 millions d'euros) et la Délégation à la sécurité routière (28,2% soit 239 millions d'euros).

Pour résumer, les 845,2 millions de recettes pour la sécurité routière servent au bitumage des routes nationales, à la mise en place de la sécurité dans les tunnels, au déploiement des systèmes de contrôle et de sanction et à la pose des panneaux de signalisation dits intelligents.

8% pour le désendettement de l'État

Le rapport du Projet de loi de finances montre que le reste des amendes liées aux radars automatiques servent au désendettement de l'État. Le montant représente 75 millions d'euros, soit à peine 8% du montant total.