La première voiture biodégradable se nomme Lina
un service de meilleurtaux.com

La première voiture biodégradable se nomme Lina

L’automobile et l’environnement sont deux termes totalement opposés. A cause des scandales automobiles et de la pollution provoquée par les véhicules ; les constructeurs automobiles essaient de mettre en place des solutions écologiques. De jeunes étudiants semblent bien avoir trouvé la solution, en proposant un véhicule biodégradable.

Lina voiture biodégradable

La voiture la plus écologique du monde ?

De jeunes étudiants néerlandais de l'université de technologie, ont présenté Lina, une voiture recyclable. Guidés par leur professeur Cas Verstappen, ils n'ont pas pensé comme tous les constructeurs automobiles du moment. Ni le métal, ni l'aluminium, ni l'acier et ni le carbone, n'ont été utilisés, afin de produire ce prototype prometteur.

Le composant utilisé est d'ailleurs très surprenant puisqu'il s'agit du lin. Le scientifique Cas Verstappen explique « qu'elle est construite à partir d'un composé biologique à base de lin ainsi que d'un plastique non chimique mis au point à partir de betterave à sucre ».


Avec ses élèves, il est parti du constat suivant : si de nos jours on fabrique « des voitures qui polluent moins lorsqu'elles roulent, on pollue davantage pour parvenir à les fabriquer ». Le raisonnement est plutôt logique lorsque l'on connaît les matériaux utilisés lors de la conception d'un véhicule. De ce fait, Lina est presque entièrement biodégradable, mis à part le système de suspension et les roues.

Le procédé de fabrication est très simple selon le concepteur du projet, qui explique que « le composite bio est assemblé à la façon d'un sandwich. Il se compose de trois couches distinctes qui vont venir se coller les unes sur les autres. Une plaque de fibres de lin, puis du plastique bio, et de nouveau une plaque de fibres de lin ».

On pourrait, après toutes ces informations, croire que cette voiture de 310 kg ne soit pas performante. Mais en vérité, Lina peut atteindre les 80 km/h pour une autonomie de 100km. Elle dispose de deux moteurs électriques placés à l'avant et peut transporter quatre passagers.

Ils ne comptent pas s'arrêter là

Cette innovation n'est encore qu'à ses débuts et elle fait déjà forte impression. En effet, le projet a déjà attiré l'attention du département Traffic Solutions du géant Tom Tom. Son président Carlo Van De Weijer a même annoncé que « les idées stupides d'hier sont les percées de demain. Ils ont pensé à quelque chose que je n'aurai jamais pensé réalisable », à propos de ces jeunes étudiants et de leur guide.


Le leader de l'équipe, Noud van de Gevel, a révélé dans le Daily Geek Show, que le jeune prototype n'a pas pu passer le « crash test ». C'est un test de résistance obligatoire, nécessaire à l'homologation des véhicules.

Cependant, le professeur Cas Verstappen assure qu'ils ne vont pas en rester là ; et vont se mettre à construire « une seconde version sur le même concept », en améliorant les matériaux et en les rendant « plus performants ».

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €