Le radar tourelle, nouvelle terreur des routes
un service de meilleurtaux.com

Le radar tourelle, nouvelle terreur des routes

Un nouveau type de radar arrivera sur les routes en 2018. Ce radar dit « tourelle », pourra sanctionner tout type d’infractions, allant de l’excès de vitesse aux franchissements des lignes. Il est prévu que ce système de la route soit installé 455 fois d’ici l’année prochaine.

radar tourelle terreur routes

Un dispositif multifonctions

En général, un radar peut contrôler lorsqu'un automobiliste excède la vitesse limitée. Avec cette nouvelle génération de radar, dit « tourelle », en plus de l'excès de vitesse, il sera possible de sanctionner un grand nombre d'infractions.

Grâce à un système technologique avancé et à une caméra de 36 mégapixels, le Mesta Fusion fabriqué par Idemia est un radar multifonctions. Il saura verbaliser le franchissement des lignes continues ainsi que le doublement vers la droite. En plus de faire la différence entre le type de véhicules, il sait aussi détecter si les distances de sécurité sont respectées.

De plus, il est capable de détecter l'utilisation du téléphone au volant, ainsi que le non-port de la ceinture de sécurité. Ce nouveau radar a également d'autres atouts, en plus d'être multifonctions. Il a la faculté de pouvoir être déplacé d'une tourelle à une autre. Cela servira à tromper les automobilistes car toutes ne contiendront pas de radar.

Les premières tourelles sont prévues pour la fin de l'année, et atteindront les 6 000 d'ici 2020, dont une sur cinq seulement contiendront des radars. Cependant, il faut savoir que dans un premier temps, la Sécurité Routière ne compte pas utiliser cet outil. En effet, il servira d'abord à contrôler les excès de vitesse ; ainsi qu'à détecter les franchissements des feux rouges et des passages à niveau. Le radar tourelle sera installé aux intersections et pourra faire office de feu rouge.


Quels bénéfices ?

Actuellement en France, seulement trois radars de type « tourelle » sont installés. Dans le cadre du projet de loi de finances 2018, le gouvernement prévoit d'en installer 455 d'ici fin 2018.

Ce déploiement montre l'importance que porte le gouvernement à la Sécurité Routière. Il veut renforcer les contrôles automatiques, afin que la mortalité sur la route soit moins fréquente. D'ici 2018, on comptera 4 700 radars en service, contre 4 450 fin 2016. Cette opération est aussi une bonne nouvelle pour l'Etat car ce sera l'occasion de remplir ses caisses. En effet, on estime que les recettes des amendes liées au contrôle automatisé vont grimper de 10 % l'année prochaine.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €