Ford test voiture autonome homme siège auto

En août 2017, un véhicule étrange pénètre les rues d'Arlington en Virginie. Les piétons et autres automobilistes s'arrêtent pour observer ce véhicule pour le moins étrange : en effet, il se déplace sans conducteur.

C'est face à cela que le journaliste de NBC Washington, Adam Tuss, a été confronté. Lorsqu'il croise ce véhicule, à première vue sans conducteur, il s'empresse de le suivre. Il publie alors des photos et vidéos de ce van de marque Ford, sur Twitter. Sur les contenus postés par le journaliste de la station locale, on observe… des bras et des jambes au niveau du siège conducteur.


Une étude mise en œuvre par Ford

Il faut attendre un mois après cette sortie pour que la marque Ford annonce dans un communiqué de presse, qu'il s'agissait en fait d'un test pour la voiture autonome. Un homme était bien présent pour contrôler le véhicule et il était déguisé en siège.

Ce test servait en fait à trouver la manière la plus claire pour communiquer sur la route. En effet, c'est à l'aide du Virginia Tech Transportation Institute que Ford a placé des capteurs lumineux sur la voiture. Ces derniers étaient censés envoyer des signaux aux piétons et autres automobilistes pour communiquer. L'idée était de voir comment ils réagissent face à ces signaux. C'est pour cette raison que le conducteur était camouflé, afin que les personnes extérieures considèrent ce véhicule comme autonome.

Grâce à des caméras 360 degrés présentes sur la voiture, Ford pourra bénéficier de plus de 150 heures de vidéos pour faire des analyses.