Des hausses tarifaires sur les assurances automobile et habitation prévues en 2018
un service de meilleurtaux.com

Des hausses tarifaires sur les assurances automobile et habitation prévues en 2018

Pour faire face à la concurrence, les assureurs doivent nécessairement contenir la hausse des tarifs, afin de séduire les clients. Une fois de plus, la plupart d’entre eux pensent cependant augmenter les tarifs pour l'année 2018. Une hausse tarifaire qui sera valable autant pour les assurances automobiles que pour les assurances logements.

Hausse des tarifs en assurance auto

Dans l'Hexagone, la concurrence entre les nombreuses compagnies d'assurances fait rage. Cependant, les opérateurs se voient encore obligés de revoir à la hausse le prix des cotisations, sans pour autant espérer une meilleure rentabilité. Des augmentations sont attendues en 2018 pour les assurances automobiles. Les prévisions estiment une hausse comprise entre 2 à 5% suite à la hausse récursive des prix des pièces détachées, ramenant à un niveau de plus en plus élevé les dédommagements corporels. En ce qui concerne les assurances habitation, la hausse s'établira en moyenne entre 1 à 2%. Cette fois-ci, l'inflation constatée l'année dernière et les coûts plus importants des réparations sont à l'origine de l'accroissement des primes.


Hausse des tarifs par les assureurs et nécessité de contenir celle-ci

Qu'il s'agisse de mutualistes ou non, les assureurs sont prêts à faire des concessions afin de mieux servir leur clientèle. La plupart misent sur les assurances automobile et habitation en faisant des efforts tarifaires. Pour illustrer les faits, M. Chartier-Kastler, président du cabinet d'études Fact & Figures avance que : "Les mutualistes ont fait beaucoup d'efforts pour réduire leurs structures de coûts ces dernières années, donc ils peuvent commencer à réinjecter en compétitivité tarifaire les efforts qu'ils ont faits".

Par exemple, la MACSF compte augmenter de 2% les nouveaux contrats en assurance véhicule et relever de 5% celle de l'habitation. Du côté de Matmut, les tarifs automobiles connaîtront une hausse de 2,7%. 3% en immobilier pour Allianz et respectivement 1,2% et 2% en logement et voiture pour la MAIF.

Chartier-Kastler a aussi ajouté que : "L'une des tendances de fond chez les assureurs non mutualistes, c'est (de) faire des efforts tarifaires assez importants pour capter les affaires nouvelles et, à l'inverse, majorer de manière assez significative les contrats en portefeuilles".

Des efforts coûteux

En France, le marché de l'assurance auto ou logement est des plus concurrentiels. Et la situation ne risque pas de s'améliorer avec l'entrée de certains bancassureurs dans le secteur. Christophe Triquet, notre spécialiste des assurances l'affirme et avance que : "Cela fait deux ans que les assureurs auto et habitation se serrent la ceinture sur les augmentations (de tarifs) pour contenir leurs parts de marché".

En constatant les efforts de tarification concernant les assurances automobiles et logements effectués par les compagnies d'assurances, Christophe Triquet constate également que "Les assureurs peinent à rentabiliser ces deux produits".

Tout cela pour dire que ces opérateurs sont prêts à tout pour garder leurs clients en s'efforçant d'augmenter les primes afin d'honorer leur part d'indemnisation qui devient de plus en plus coûteuse.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €