La visite médicale scolaire est au centre des préoccupations de la CESE

Les problèmes de santé engendrant des difficultés d’apprentissage doivent être décelés dès la petite enfance. Or, ce n’est pas souvent le cas selon le Conseil économique, social et environnemental (CESE), étant donné que le bilan de santé à la sixième année de l’enfant semble délaissé. Une situation qui résulterait de l’insuffisance du nombre de médecins scolaires.

Visite médicale scolaire pour les enfants

Le CESE ou Conseil économique, social et environnemental déplore le « laisser aller » des médecins scolaires en ce qui concerne le contrôle de la santé des enfants, ainsi que d'éventuels troubles de l'apprentissage. Plusieurs lacunes ont été communiquées par cette assemblée constitutionnelle française, comme les visites médicales non assurées, les inégalités croissantes entre les territoires, la baisse d'effectifs de la médecine scolaire empêchant les problèmes de santé d'être diagnostiqués à temps.

Certains points méritent d'être pris en compte pour que le projet du ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer et de la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, puisse voir le jour. Ceci vise à effectuer une visite médicale avant l'âge de 6 ans.

Assurez vos enfants contre les accidents scolaires et extra-scolaires

Choisissez la formule d’assurance scolaire la plus adaptée à vos besoins parmi notre sélection d’offres.

Prise en charge de l'aide à domicile
Inclus
Activités extra-scolaires
Inclus
Harcèlement Cyber-Harcèlement
Inclus
Remboursement des lunettes
Inclus : Jusqu'à 500€

9,90€/ an

par enfant
Voir l'offre
  • Casse des lunettes, perte de lentilles, casse de prothèse dentaire ou auditive ou d'appareil dentaire
  • Cyber harcèlement : information juridique, intervention amiable, enfouissement des données
  • Soutien scolaire en cas d'immobilisation du CP à la terminale
  • Attestation scolaire immédiate - Souscription en 2 min 100% en ligne
  • 2 formules au choix : scolaire simple ou scolaire et extrascolaire (24h/24) à 14,90€/an seulement
Prise en charge de l'aide à domicile
Inclus
Activités extra-scolaires
Inclus
Harcèlement Cyber-Harcèlement
Non Inclus
Remboursement des lunettes
Inclus : Jusqu'à 500€ en cas de bris

15€/ an

par enfant
Voir l'offre
  • L'assurance scolaire choisie par la PEEP, Fédération des Parents d'élèves de l'Enseignement Public, partenaire privilégié
  • Prise en charge s’il doit rester à la maison (garde, remise à niveau…)
  • Protection partout, en France et à l’étranger, en vacances et pendant les voyages scolaires (Voir les conditions sur le site du partenaire)
  • Possibilité de télécharger votre attestation dès la fin de votre souscription
  • Gratuité à partir du 4ème enfant
Prise en charge de l'aide à domicile
Inclus
Activités extra-scolaires
Inclus
Harcèlement Cyber-Harcèlement
Inclus
Remboursement des lunettes
Inclus : Jusqu'à 600€ selon la formule
A partir de

11.90€/ an

-20% pour la première adhésion en maternelle
Voir l'offre
-20% pour la première adhésion en maternelle
Voir les conditions sur le site du partenaire
  • Zéro franchise : la MAE vous rembourse dès le premier euro à votre charge (voir les conditions sur le site du partenaire)
  • Naissance/Maternelle : garde à domicile si l'un des parents est hospitalisé ou immobilisé
  • Élémentaire : école à domicile en cas d'immobilisation prolongée de votre enfant
  • Collège/Lycée : soutien psychologique en cas d'agression, racket, harcèlement et cyberharcèlement
  • Études supérieures : Versement d'un capital de 1000€ en cas de redoublement consécutif à un accident

Un suivi médical mal assuré

En 2013 et en 2016, deux lois ont été votées en vue de consolider les fondements de la médecine scolaire et de l'éducation à la santé. Les principes sont toutefois encore loin de la réalité, à ce jour. Plusieurs professionnels de la santé se relaient pour le suivi médical d'un enfant avant ses 6 ans, entre autres les pédiatres, les généralistes, les médecins scolaires ainsi que la PMI (service de protection maternelle et infantile). Or, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) critique le laxisme de ces acteurs. Dans son communiqué, il déclare que :

"Les liens entre la PMI et la médecine de l'Éducation nationale au moment du passage de la maternelle a` l'école doivent être renforcés. Le carnet de santé n'est par exemple pas toujours présenté par certains parents non informés."

Actuellement, près de 7 enfants sur 10, âgés de 6 ans, a pu passer une visite médicale d'après les données publiées par le ministère de l'Éducation nationale. Et le taux de visite est disparate dans les départements français. Pour pallier ce déséquilibre, les visites médicales doivent être effectives et les remarques faites durant ces consultations doivent aller plus loin. En effet, lors de la visite obligatoire de la sixième année, le personnel médical doit :

  • Vérifier les vaccinations de l'élève ;
  • Repérer d'éventuels problèmes visuels ou auditifs ;
  • Effectuer un bilan de langage ;
  • Réaliser un examen bucco-dentaire ;
  • Vérifier son développement psychomoteur ;
  • Analyser ses antécédents.

L'optimisation des moyens médicaux est de mise

Au début juin 2016, on n'a dénombré que 1 035 médecins scolaires en fonction sur tout le territoire français. C'est ce qui explique un tel délaissement. En effet, étant donné leur débordement, les activités urgentes sont les seules à être priorisées, comme les examens demandés expressément par des familles, par l'élève ou par la communauté éducative. D'après le CESE :

Assurez vos enfants contre les accidents scolaires et extra-scolaires

Choisissez la formule d’assurance scolaire la plus adaptée à vos besoins parmi notre sélection d’offres.

Prise en charge de l'aide à domicile
Inclus
Activités extra-scolaires
Inclus
Harcèlement Cyber-Harcèlement
Inclus
Remboursement des lunettes
Inclus : Jusqu'à 500€

9,90€/ an

par enfant
Voir l'offre
  • Casse des lunettes, perte de lentilles, casse de prothèse dentaire ou auditive ou d'appareil dentaire
  • Cyber harcèlement : information juridique, intervention amiable, enfouissement des données
  • Soutien scolaire en cas d'immobilisation du CP à la terminale
  • Attestation scolaire immédiate - Souscription en 2 min 100% en ligne
  • 2 formules au choix : scolaire simple ou scolaire et extrascolaire (24h/24) à 14,90€/an seulement
Prise en charge de l'aide à domicile
Inclus
Activités extra-scolaires
Inclus
Harcèlement Cyber-Harcèlement
Non Inclus
Remboursement des lunettes
Inclus : Jusqu'à 500€ en cas de bris

15€/ an

par enfant
Voir l'offre
  • L'assurance scolaire choisie par la PEEP, Fédération des Parents d'élèves de l'Enseignement Public, partenaire privilégié
  • Prise en charge s’il doit rester à la maison (garde, remise à niveau…)
  • Protection partout, en France et à l’étranger, en vacances et pendant les voyages scolaires (Voir les conditions sur le site du partenaire)
  • Possibilité de télécharger votre attestation dès la fin de votre souscription
  • Gratuité à partir du 4ème enfant
Prise en charge de l'aide à domicile
Inclus
Activités extra-scolaires
Inclus
Harcèlement Cyber-Harcèlement
Inclus
Remboursement des lunettes
Inclus : Jusqu'à 600€ selon la formule
A partir de

11.90€/ an

-20% pour la première adhésion en maternelle
Voir l'offre
-20% pour la première adhésion en maternelle
Voir les conditions sur le site du partenaire
  • Zéro franchise : la MAE vous rembourse dès le premier euro à votre charge (voir les conditions sur le site du partenaire)
  • Naissance/Maternelle : garde à domicile si l'un des parents est hospitalisé ou immobilisé
  • Élémentaire : école à domicile en cas d'immobilisation prolongée de votre enfant
  • Collège/Lycée : soutien psychologique en cas d'agression, racket, harcèlement et cyberharcèlement
  • Études supérieures : Versement d'un capital de 1000€ en cas de redoublement consécutif à un accident

"Cette situation ne permet pas de repérer les élèves qui présentent des troubles, et retarde le diagnostic. Elle est d'autant plus complexe en cas d'apparition de symptomatologies associées avec des conséquences majeures sur le déroulement de la scolarité et un risque accru d'échec scolaire."

L'enjeu est toutefois très important, étant donné que plus de 12 millions d'élèves sont actuellement scolarisés, et cela pendant 18 ans en moyenne. C'est la raison pour laquelle la médecine scolaire doit être renforcée, surtout dans les zones les plus reculées. Toujours est-il que les parents doivent souscrire une mutuelle santé pour faire face à des cas de difficulté de santé physique ou mentale de l'enfant.

Comparez les assurances scolaires

Voir l'offre

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 8.4/10 (507 avis clients sur Avis-Vérifiés)