Forte hausse des dépenses annuelles de santé des Français sur un an
un service de meilleurtaux.com

Forte hausse des dépenses annuelles de santé des Français sur un an

Dans la deuxième édition de son étude sur la couverture santé des Français, le groupe Verspieren constate une hausse de 10 euros des frais de santé annuels par adulte entre 2016 et 2017. Pour une facture de 1125 euros l’année dernière, le reste à charge représente 53,01 % du total avant complémentaire santé.

Hausse des frais de santé

Hausse des frais de santé des Français sur un an

Les frais de santé des Français s'envolent sous l'effet conjugué de la généralisation de la complémentaire santé dans les entreprises, depuis le 1er janvier 2016, et du nouveau cahier des charges des contrats responsables. Un adulte non affilié au régime général a ainsi vu le montant de ses dépenses de santé progresser de 0,8 %, à 1?125 euros. Le reste à charge avant complémentaire santé correspondant s'élève à 53,01 %, un chiffre également en croissance de 1,15 point sur un an.

Toutefois, des disparités importantes entre les régions sont observées, du fait :

  • de la moyenne d'âge locale,
  • des pratiques tarifaires des professionnels et établissements de santé,
  • de la fréquence d'accès aux soins.

Au classement des régions les plus consommatrices de soins médicaux, la zone PACA-Corse s'affiche en tête avec une moyenne annuelle par tête de 1188,52 euros (+18,61 euros sur un an). Elle est suivie par la région francilienne où cette moyenne a gagné 47,41 euros, s'établissant à 1156,35 euros par an et par personne. La région des Hauts-de-France complète le trio de tête, mais à 1111,06 euros par an et par personne, la consommation y a diminué de 38,04 euros.


Explosion du reste à charge sur les prestations les plus coûteuses

La mise en place des contrats responsables a eu un impact négatif : la flambée du reste à charge sur certaines prestations comme les consultations hospitalières et médicales. Or, les pouvoirs publics projettent de supprimer le reste à charge sur les prothèses dentaires et auditives, ainsi que sur la lunetterie. Au final, la croissance des restes à charge ne porte que sur les situations à la fois les plus graves et les plus onéreuses.

Afin de bénéficier d'une meilleure prise en charge sur les soins de santé les plus coûteux, les Français n'auront d'autre choix que d'adhérer à une surcomplémentaire santé à titre individuel s'ils ne sont pas couverts par le contrat collectif souscrit par leur employeur.

Disparités régionales importantes sur les coûts de santé

Sur les deux dernières années, l'Île-de-France détient la palme de la région la plus chère en termes de coûts des soins médicaux, aussi bien les consultations généralistes et spécialisées que les frais d'hospitalisation. Le montant du reste à charge y est également le plus élevé, et ce chiffre a encore augmenté de 48 euros entre 2016 et 2017. Dans la zone PACA-Corse aussi, les dépenses de santé par personne ont enregistré une hausse de 20 euros l'an dernier.

À l'inverse, en Bretagne et dans le département de la Loire, la tendance est à la stabilité, le budget annuel de santé se situant à 850 euros. Le prix moyen des prothèses dentaires illustre parfaitement l'écart entre les départements, puisqu'à 481 euros en Pays de la Loire, il est de 100 euros supérieur dans la capitale.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)