La meilleure offre d'assurance auto pour un jeune conducteur
un service de meilleurtaux.com

La meilleure offre d'assurance auto pour un jeune conducteur

Obtenir son permis et acheter sa première voiture peut paraître euphorique pour un jeune conducteur jusqu’au moment où il doit payer sa prime d’assurance auto. Le tarif peut, en effet, s’élever à 2 ou 3 fois plus que celui dont un conducteur expérimenté doit s’acquitter, en raison des risques d’accident de la route plus élevés chez les jeunes. Les bons plans pour bénéficier d’une meilleure offre.

meilleure assurance auto jeune conducteur

L'acquisition d'un permis de conduire et l'achat d'un véhicule vont de pair avec la souscription d'une première assurance auto. Les cotisations sont toutefois généralement plus élevées durant la première année du contrat, à cause du taux élevé d'accidents de la route causés par les jeunes conducteurs. Étant donné que la couverture est obligatoire pour tout nouveau conducteur, trouver une formule moins onéreuse est alors de mise.

Il existe plusieurs solutions pour obtenir une meilleure offre, en matière d'assurance auto, entre autres opter pour la conduite accompagnée ou suivre le pas de ses parents pour la compagnie d'assurances. Dans tous les cas, la conduite d'un véhicule d'occasion à faible puissance permet de réduire la note de l'assureur.


Un tarif doublé, voire même triplé pour les primo-assurés

Réussir son examen de conduite et être au volant de sa propre voiture sont des phases importantes dans la vie d'un jeune. Il s'agit d'un signe de liberté et de maturité.

Toujours est-il qu'il faut s'acquitter d'une certaine somme d'argent relative à la prime d'assurance du véhicule. Et le montant peut paraître excessif, étant donné qu'il peut s'élever entre 1 000 et 1 500 euros par an, soit 2 à 3 fois plus élevé par rapport à ce qui est facturé à un conducteur aguerri.

En effet, un ancien assuré profite d'une même couverture, pour une prime annuelle estimée entre 400 et 500 euros. Cette différence est d'ailleurs légale, car les établissements d'assurances ont le droit d'exiger aux primo-assurés une surprime, équivalant au double de la cotisation de base, durant leur première année d'assurance.

D'autant plus que le risque de sinistres est plus important chez les conducteurs novices. À titre d'indication, 20% des accidents de la route sont causés par des jeunes de 18 à 24 ans.

Quelques solutions pour diminuer le coût de couverture

Trois solutions peuvent être entreprises afin de bénéficier d'une meilleure condition en assurance jeune conducteur. La première option est de se faire accompagner lors de sa conduite pendant une certaine durée.


En optant pour la conduite accompagnée, la surprime peut être révisée de moitié par l'assureur. Étant donné la diminution certaine des risques encourus avec cette option, le surcoût pourrait même être supprimé.

Souscrire un contrat chez la compagnie d'assurances de ses parents peut être bénéfique, en raison de la politique commerciale de certains assureurs. En effet, ces établissements pourront proposer des tarifs préférentiels pour les enfants de leurs clients comme la non-facturation de la surprime, par exemple. Tel est le cas de la MAIF. L'aide des comparateurs en ligne est alors préconisée pour bénéficier d'une meilleure offre.

Enfin, le montant de la prime d'assurance dépend du moteur de la voiture, la somme à payer est d'autant plus élevée que sa puissance. En outre, un véhicule à faible valeur marchande représente moins de coûts d'assurance.

Ainsi, il serait mieux d'opter pour une citadine moins puissante et d'occasion au moment d'acheter sa première voiture, du moins jusqu'à ce que les expériences de conduite s'accroissent. En cas de doute, des simulations d'assurance auto sont recommandées.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €